Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Finance. 25 milliards d’économies, 10 de baisses d’impôts : LR présente un « contre-budget »

[ad_1]

« Notre pays est le cancre de l’UE » : les Républicains (LR) ont présenté mardi leur contre-budget pour 2024 afin d’assainir les finances publiques avec 25 milliards d’euros d’économies, notamment sur le chômage et plus de 10 milliards de baisses d’impôts pour les ménages et les entreprises.

« Nous voulons être le parti des baisses d’impôts et des augmentations de salaires », a déclaré le patron de LR Éric Ciotti lors de la présentation à la presse du contre-budget élaboré par le parti et publié à l’occasion du démarrage à l’Assemblée nationale du examen du projet de loi de finances pour 2024.

Selon la droite, ses mesures permettraient à l’Etat de réduire le déficit public à 4% du PIB l’année prochaine, contre 4,4% prévu par le gouvernement, afin d’accélérer le retour de la France sous la barre des 3. %.

-10% sur le carburant

Qualifiant le pays de « cancre », le président du groupe LR à l’Assemblée nationale, Olivier Marleix, a assuré que si les finances publiques n’étaient pas redressées, la France serait la « dernière » à revenir à 3 % du PIB en 2027.

« L’objectif de ce contre-budget est de provoquer une réduction des prélèvements obligatoires (…) au service de la compétitivité et du pouvoir d’achat des Français », a expliqué M. Ciotti, qui plaide pour une réduction pour le milliard d’euros. les entreprises euro de la CVAE, un impôt de production que le gouvernement a commencé à réduire.

Pour les ménages, LR propose notamment de baisser le prix du carburant de 10 % en réduisant les impôts, ainsi qu’une baisse des droits de succession.

Pour faire face à la baisse « inquiétante » de la natalité, Annie Genevard, la secrétaire générale des Républicains, envisage de « porter le quotient familial à 2.750 euros par demi-action » contre 1.759 euros dans le projet de budget, une mesure qui devrait bénéficieront à 3 millions de foyers fiscaux.

Elle a également proposé de rétablir « l’universalité » des allocations familiales et « dès le premier enfant ».

Des réductions nettes des indemnités de chômage

Pour la réduction des dépenses, la députée Véronique Louwagie a assuré que des « réformes structurelles » étaient indispensables, notamment pour réduire de 6 milliards d’euros le montant des indemnités de chômage.

LR prône également la création d’un « système unifié de prestations de solidarité en regroupant un certain nombre d’allocations » pour une économie de 2 milliards.

Sur l’immigration, le parti propose de réduire de 700 millions d’euros le coût de l’aide médicale d’État (AME) pour les sans-papiers, afin de « réduire l’attrait pour l’immigration irrégulière d’un modèle aujourd’hui sans contrôle », a expliqué M. Ciotti.

[ad_2]
Fr1

Back to top button