Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Finale de la Coupe Grey : Hymne national dans les deux langues, s’il vous plaît !

[ad_1]

HAMILTON – Contrairement à l’affront vécu à Toronto samedi dernier, l’hymne national canadien sera interprété dans les deux langues officielles ce dimanche à Hamilton, lors de la finale de la Coupe Grey. Le président des Alouettes de Montréal, Mark Weightman, s’en est assuré personnellement.

Car l’hymne national a bel et bien été interprété en anglais seulement avant la finale de l’Est entre les Argonauts de Toronto et les Alouettes.

• Lire aussi : (PHOTOS) LCF: la Coupe Grey arrive sur un navire de guerre

• Lire aussi : Les Alouettes en finale de la Coupe Grey : « Une folle histoire! » -Danny Maciocia

• Lire aussi : Les Alouettes s’envolent vers la finale de la Coupe Grey

« Je l’ai remarqué immédiatement et j’ai été très déçu », a commenté lundi M. Weightman. Surtout pour un match éliminatoire comme celui-ci… J’ai moi-même abordé la situation avec un cadre supérieur de la ligue et il a été très réceptif. Il m’a assuré que cela ne se reproduirait plus.

Mark Weightman, président des Alouettes

Joël Lemay / Agence QMI

«Cela a été porté à notre attention», a confirmé Olivier Poulin, directeur principal des communications et des affaires publiques de la Ligue canadienne de football. Je peux simplement confirmer que l’hymne national sera interprété dans les deux langues officielles lors de la finale de la Coupe Grey, dimanche à Hamilton.

L’Ontarienne Simone Soman, chanteuse malvoyante popularisée par l’émission Le Canada a du talent, est aussi celui qui a été annoncé pour l’interprétation duÔ Canada pour cette finale de la Coupe Grey.

«Fier d’être Québécois»

La situation vécue à Toronto demeure néanmoins inacceptable. D’autant plus que l’entraîneur-chef des Alouettes, Jason Maas, a souvent souligné cette saison que son club représente fièrement la province de Québec et la ville de Montréal.


Finale de la Coupe Grey : Hymne national dans les deux langues, s'il vous plaît !

Des membres des Alouettes de Montréal sont arrivés à Hamilton lundi.

Photo fournie par les Alouettes de Montréal

«Nous ne sommes pas gênés de dire que nous sommes fiers d’être Québécois», a déclaré Maas, vendredi, lors de la conférence de presse tenue à la veille de la finale de l’Est.

Quoi qu’il en soit, Weightman, Maas et les joueurs des Alouettes sont maintenant arrivés, lundi à Hamilton, pour représenter à nouveau le Québec, seulement deux jours après leur convaincante victoire de 38-17 contre les Argonauts.

Le « Suck Bowl » évité

Dans un autre registre, le club montréalais aura évité la présentation de ce qui devait devenir la plus récente version du « Suck Bowl » en se qualifiant pour la finale de la Coupe Grey.

A ce niveau, c’est l’éminent collègue Steve Milton, de Spectateur de Hamilton, ce qui a alerté l’auteur de ces lignes de ce qui se passait. Membre du Temple de la renommée du football canadien depuis plus de 10 ans, Milton est une encyclopédie vivante du football à Hamilton. Plus souvent que quiconque, il a entendu les partisans des Tiger-Cats crier « Les Argos sont nuls ». Cela fait partie de l’histoire ici !

Si les Alouettes eux-mêmes s’invitaient à la fête, Hamilton aurait naturellement préféré que les Ti-Cats soient directement impliqués dans cette grande finale du football canadien. Après l’élimination de l’équipe contre les Alouettes le 4 novembre à Montréal, les locaux imaginaient alors qu’ils trouveraient leur bonheur en huant les Argonauts en grande finale. Les « Moineaux » en ont décidé autrement.

«Je pense que c’est spécial d’aller à la Coupe Grey, peu importe la ville où elle se déroule», a souligné Maas, qui en est à sa première participation à l’événement à titre d’entraîneur-chef. Après tout le travail que nous avons accompli, je suis ravi que nous soyons tous ensemble pendant encore une semaine pour participer. »

Que la fête commence!

Vous avez peut-être deviné que certains partisans de Hamilton prennent autant de plaisir à encourager les Tiger-Cats qu’à détester les Argonauts et la ville de Toronto. Pas complètement différent de la situation entre les partisans des Canadiens de Montréal et ceux des Maple Leafs.

En battant les Argonauts, les Alouettes auront coupé court au projet « Suck Bowl ». Pour Hamilton, on se retrouve maintenant avec une finale entre les Alouettes et les Blue Bombers de Winnipeg ayant beaucoup moins de saveur pour les partisans locaux.

« Peu nous importe quelle équipe gagne », a reconnu un amateur de football de Hamilton que nous avons rencontré lundi.


Finale de la Coupe Grey : Hymne national dans les deux langues, s'il vous plaît !

Les membres de l’équipage du NCSM Harry DeWolf ont transporté la Coupe Grey à Hamilton lundi.

Photo Thomas Skrlj / fournie par la Ligue canadienne de football

D’ailleurs, l’ambiance n’est pas encore à la fête dans les rues d’Hamilton, malgré l’arrivée du trophée par bateau, dans la journée de lundi, puis celle des joueurs des deux équipes, un peu plus tard, en avion. Il faudra attendre encore quelques jours pour ressentir l’enthousiasme alors que les fans de partout au Canada, notamment de Montréal et de Winnipeg, convergeront vers la ville ontarienne.

Souvenirs de 2021

Montréal n’a évidemment pas augmenté sa cote de popularité à Hamilton en écartant les Tiger-Cats dès la première ronde des séries éliminatoires. Ils ont toutefois contrebalancé en battant les Argos… Quant aux Blue Bombers, il faut rappeler que ce sont eux qui ont battu les Tiger-Cats lors de la dernière participation du club en finale, il y a deux ans. Cela vient de se produire au Tim Hortons Field de Hamilton le 12 décembre 2021. Zach Collaros était déjà le quart-arrière des Bombers et avait été élu joueur le plus utile.

Hamilton en est à sa 12e participation à la Coupe Grey, mais seulement sa quatrième depuis 1972. Avant 2021, la finale précédente avait eu lieu en 1996 lorsque les Argonauts, guidés par l’entraîneur-chef Don Matthews et leur quart-arrière Doug Flutie, avaient battu les Eskimos d’Edmonton 43 à 37 en une tempête de neige.

Déjà, à cette époque, les partisans de Hamilton criaient « Les Argos sont nuls » au stade Ivor Wynne. Et même sans la présence de l’équipe torontoise, la formule risque d’être étrangement présente encore cette semaine, à un moment ou à un autre, à Hamilton. C’est une haine viscérale que les partisans de Hamilton ressentent envers Toronto.

Un kit de survie pour les journalistes

HAMILTON – C’est une semaine longue, mouvementée, mais épuisante qui attend les journalistes en marge de ce 110e édition de la Coupe Grey, à Hamilton.

Lors de l’octroi de l’accréditation, la Ligue canadienne de football offre également aux membres des médias une trousse de survie.


Finale de la Coupe Grey : Hymne national dans les deux langues, s'il vous plaît !

Photo Benoît Rioux

En plus d’une grande tasse à café, d’un sac à lunch et de trois paires de chaussettes de la Coupe Grey, vous recevrez également un superbe chapeau de trappeur pour garder vos oreilles au chaud. Selon l’origine du journaliste, le logo officiel sur le chapeau est également disponible en anglais. Une touche délicate qui contraste avec l’interprétation, uniquement en anglais, de l’hymne national lors de la finale de l’Est à Toronto (voir texte principal).


Finale de la Coupe Grey : Hymne national dans les deux langues, s'il vous plaît !

De nombreux événements médiatiques auront lieu tout au long de la semaine et cela commence en trombe, mardi matin, avec la conférence de presse des entraîneurs-chefs Jason Maas, des Alouettes, et Mike O’Shea, des Blue Bombers de Winnipeg. Le commissaire de la Ligue canadienne de football, Randy Ambrosie, suivra pour livrer son bilan de la saison.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button