Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

ÉTATS-UNIS. Momifié par erreur il y a 128 ans, « Stoneman Willie » est enfin enterré

[ad_1]

Après avoir vécu plus de cent ans avec un mystère macabre, la ville américaine de Reading, en Pennsylvanie, va enfin dire au revoir à son habitant le plus insolite : un homme momifié qui doit être enterré samedi.

Toute la semaine, des curieux faisaient la queue pour lui rendre hommage, le prendre en photo ou le regarder avec étonnement.

« Au revoir, Stoneman. Que Dieu te bénisse. Repose en paix », a déclaré Suzanne Schrum, 74 ans, en caressant le front et les cheveux cuivrés du cadavre, plus de soixante ans après avoir vu la momie pour la première fois.

La plus vieille momie des États-Unis

« Stoneman Willie » est le surnom donné il y a bien longtemps à un voleur présumé décédé en 1895 dans une prison puis transporté au salon funéraire Theo C. Auman. Là, il a été accidentellement momifié.

« 128 ans plus tard, il est toujours là », déclare Kyle Blankenbiller, actuel directeur de l’entreprise.

L’homme, qui est devenu la momie la plus âgée des États-Unis, a donné un faux nom lors de son incarcération, mais l’entreprise se dit enfin prête à révéler son identité lors de la cérémonie de samedi.

« Nous sommes sûrs à 99 pour cent de savoir qui il est », a déclaré Kyle Blankenbiller lors des préparatifs, au cours desquels la dépouille de Stoneman Willie a rejoint un récent défilé commémorant le 275e anniversaire de Reading.

« Nous faisons ce qui doit être fait, mais cela va être doux-amer », a-t-il admis.

Spectacle étrange, le corps est resté dans un cercueil ouvert pendant presque tout son séjour au salon funéraire.

La momie a fasciné des milliers de personnes, parmi lesquels des habitants de Reading mais aussi des chercheurs et même, il y a bien longtemps, des écoliers en voyage scolaire.

Devenu une attraction à Reading, Stoneman Willie, « notre ami », mérite un hommage avant d’être enterré, estime Kyle Blankenbiller.

Arrêté sous le faux nom de James Penn

Selon son compagnon de cellule, il avait été arrêté pour vol à la tire et avait adopté le faux nom de James Penn pour ne pas faire honte à son riche père irlandais.

À sa mort, aucun membre de sa famille n’a été retrouvé et sa dépouille a été envoyée chez Auman.

L’embaumement en était encore à ses balbutiements ici, selon Kyle Blankenbiller, la maison avait donc expérimenté une nouvelle formule.

« L’intensité de la concoction utilisée » a conduit à la momification de Stoneman Willie, a-t-il expliqué.

Maintenant, Stoneman Willie « a été pas mal examiné », a-t-il poursuivi. Et l’enterrer lors des commémorations de l’anniversaire de la ville est « une marque de respect », selon lui.

Les funérailles en seront le reflet : il y aura une cérémonie, son identité sera révélée, puis il reposera dans un cimetière local dans un smoking noir des années 1890.

[ad_2]
Fr1

Back to top button