Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Est-il sécuritaire de manger autant que vous le souhaitez ?

[ad_1]

Les Français seraient parmi les « grands consommateurs d’œufs ». Ils en mangent en moyenne 230 par an. Cela représente moins d’un par jour ou 4,5 par semaine. Selon l’Institut National de Recherche sur l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE), « la valeur nutritionnelle de l’œuf réside dans l’équilibre subtil et la diversité de ses constituants : protéines parmi les meilleures pour l’homme, lipides de très bonne qualité, nombre de vitamines. et minéraux.

Dans le détail, il contient moins de 100 kilocalories pour 60g dont 75% d’eau, 13% de protéines et 10,5% de lipides (dont des acides gras polyinsaturés essentiels à l’organisme…). Sans oublier le phosphore, le fer et les vitamines (E et D notamment)

L’œuf a donc un faible rapport calories/protéines, ce qui est positif. Ses protéines « sont réparties en grande quantité et à parts égales dans le blanc et le jaune. Ainsi, deux œufs apportent autant de protéines que 100 g de viande ou de poisson », poursuit INRAE.

Pas plus de 4 œufs par semaine ?

Cependant, il peut être évité, notamment en raison de sa teneur en cholestérol. Le sujet semble toujours très débattu et le vieux débat a été relancé en 2019 suite à la publication d’une étude dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Ses auteurs ont clairement mis en avant « une association » entre la consommation d’œufs ou de cholestérol alimentaire et l’incidence des maladies cardiovasculaires. Mais ils n’ont pas tardé à le qualifier de « modeste », comme le confirmait à l’époque l’Institut de Cardiologie de Montréal. Lequel précisait que « le risque augmenterait en fonction de la quantité consommée ». Et recommandez d’en consommer pas plus de 3 ou 4 par semaine.

Une recommandation trop prudente ?

De nombreux nutritionnistes recommandent de consommer un œuf par jour (voire deux), surtout en l’absence d’autres sources de protéines. En fin de compte, le principal risque avéré lié à la consommation d’œufs reste l’allergie.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin, notamment si vous souffrez ou êtes à risque d’hypercholestérolémie.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button