Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Éric Trottier perd son poste de directeur général du Soleil

[ad_1]

Le soleil se sépare de son directeur général, Éric Trottier, moins de deux ans après son entrée en fonction. Son poste a été aboli dans un contexte financier particulièrement difficile pour le quotidien québécois, qui verra sa salle de rédaction se réduire considérablement avec la fin complète de l’édition papier en décembre prochain.

Le départ d’Éric Trottier, qui fut longtemps vice-président à l’information et rédacteur adjoint du La presse, a été annoncé aux salariés jeudi matin. Dans un communiqué, on peut lire qu’il quitte l’entreprise « pour poursuivre d’autres activités professionnelles ».

Cette nouvelle intervient une semaine après les Coops d’information, dont Le soleilont annoncé que 125 de leurs salariés, soit environ un tiers de leurs effectifs, avaient rejoint un programme de départ volontaire.

«Puisqu’une centaine de collègues quittent l’entreprise en janvier, il est normal que la direction diminue aussi», a déclaré Geneviève Rossier, directrice générale des Coops de l’information, dans un communiqué pour justifier l’élimination du poste occupé par Mme. . Trottier.

Son départ a néanmoins été accueilli comme une surprise en interne, selon nos informations. D’autant qu’Éric Trottier est le seul cadre dont le poste est aboli pour le moment. Il sera remplacé par Marc Gendron, l’actuel directeur de la croissance numérique des Coops de l’information. Ce dernier continuera à occuper ces fonctions, en plus de celles de rédacteur en chef du Soleil.

« Période de turbulences »

« Cette restructuration répond aux exigences d’une gestion financière responsable dans une période de turbulences médiatiques », a expliqué M.moi Rossier par communiqué.

Le plan de départs volontaires qui a précédé le départ d’Éric Trottier a été mis en place en vue de la fin de l’impression de l’édition papier de fin de semaine des six quotidiens régionaux des Coops de l’information, le 30 décembre prochain. imprimé en semaine en 2020.

Les six journaux régionaux (Le soleil, La droite, La voix de l’Est, Le Quotidien, Le Nouvelliste Et La galerie) ont été particulièrement touchés par la crise médiatique de ces dernières années. Elles sont devenues coopératives fin 2019 suite à la faillite du Groupe Capitales Médias, l’entreprise qui les possédait.

A voir en vidéo



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button