Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Enquête | Un Canadien sur deux souhaite voir Trudeau partir avant les élections

[ad_1]

(Ottawa) Près de deux Canadiens sur trois ont une mauvaise impression du premier ministre Justin Trudeau et la moitié d’entre eux souhaitent qu’il démissionne avant les prochaines élections, selon un nouveau sondage.


Même si l’abordabilité, le logement et la dette publique figurent en tête de liste des raisons pour lesquelles les gens souhaitent le départ de M. Trudeau, une personne interrogée sur cinq a déclaré vouloir qu’il démissionne simplement parce qu’elle en avait « marre de lui ».

Le sondage Léger pour La Presse canadienne suggère un mécontentement généralisé à l’égard du gouvernement libéral sur tout, depuis l’abordabilité du logement et l’inflation jusqu’aux soins de santé, aux dépenses gouvernementales et au changement climatique.

Le sondage a été mené en ligne au Canada pendant trois jours le week-end dernier, et 1 612 personnes ont répondu. Bien que les résultats aient été pondérés statistiquement, il n’est pas possible de leur attribuer une marge d’erreur car les sondages en ligne ne sont pas considérés comme des échantillons véritablement aléatoires.

Ce résultat intervient après des mois de sondages défavorables à M. Trudeau et aux libéraux, qui viennent de célébrer le huitième anniversaire de leur victoire électorale de 2015.

Au Canada, 30 % des répondants se sont dits satisfaits du gouvernement de M. Trudeau, tandis que 63 % ont répondu qu’ils ne l’étaient pas. Au Québec, 34 % des répondants se disent satisfaits du gouvernement et 61 % sont insatisfaits.

Popularité variée pour Poilievre

M. Trudeau devance largement le chef conservateur Pierre Poilievre sur la question de savoir qui serait le meilleur premier ministre, avec 27 % des personnes interrogées soutenant M. Poilievre, contre 17 % pour M. Trudeau.

Enquête | Un Canadien sur deux souhaite voir Trudeau partir avant les élections

PHOTO ETHAN CAIRNS, ARCHIVES DE LA PRESSE CANADIENNE

Pierre Poilievre

Les Québécois sont néanmoins plus nombreux à penser que Justin Trudeau ferait un meilleur premier ministre (19 %) que M. Poilievre (17 %). C’est la même chose dans les provinces de l’Atlantique, où le chef libéral serait un meilleur premier ministre pour 23 % des répondants, tandis que 18 % pensent la même chose de M. Poilievre.

Au Canada, environ un tiers des répondants ont également déclaré avoir une impression positive de M. Poilievre (35 %) et de M. Trudeau (33 %). Mais 61 % des répondants ont déclaré avoir une impression négative de M. Trudeau, comparativement à 45 % qui ont eu une impression négative de M. Poilievre. Au Québec, plus de la moitié (51 %) des gens ont déclaré avoir une impression négative du chef conservateur.

M. Poilievre, député depuis près de 20 ans et chef du Parti conservateur depuis un peu plus d’un an, reste un étranger pour certains Canadiens. Une personne interrogée sur cinq a déclaré ne pas savoir si elle avait une impression positive ou négative de lui.

Selon le sondage, le Parti conservateur arriverait en tête (31 %) au Canada si les élections avaient lieu maintenant, mais ce ne serait pas le cas au Québec, où il serait crédité de 18 % des suffrages. Le Bloc Québécois obtiendrait 26 % des voix, les Libéraux 23 % et le NPD 10 % dans La Belle Province.

En ce qui concerne le chef du NPD, Jagmeet Singh, 43 % des personnes interrogées ont une opinion positive et 41 % une opinion négative, mais seulement 16 % d’entre eux ont déclaré qu’il ferait le meilleur premier ministre.

Logement et inflation

Plus de quatre répondants sur cinq ont déclaré qu’ils n’étaient pas satisfaits de la façon dont M. Trudeau avait géré la question du logement abordable, et trois sur quatre étaient mécontents de la façon dont les libéraux avaient géré la question de l’inflation et de la crise de l’abordabilité en général.

Près de trois personnes sur cinq sont insatisfaites de la façon dont le gouvernement gère les changements climatiques, deux personnes sur trois sont insatisfaites de sa gestion des finances publiques et plus de la moitié n’aiment pas la façon dont les libéraux gèrent les relations du Canada avec la Chine et l’Inde.

Près de 60 % des francophones à travers le Canada estiment également que Justin Trudeau ne contribue pas suffisamment à protéger la langue française.

La moitié des Canadiens interrogés ont déclaré que M. Trudeau devrait démissionner avant les prochaines élections. Un électeur libéral sur quatre a déclaré qu’il devrait démissionner. Seulement 28 % des personnes interrogées estiment qu’il devrait rester en fonction.

Près de trois personnes sur quatre ont déclaré qu’il était temps de nommer un nouveau premier ministre parce que M. Trudeau est au pouvoir depuis trop longtemps, tandis que les deux tiers ont déclaré qu’elles ne pensaient pas qu’il avait une vision claire de l’avenir.

Un nouveau chef libéral influencerait le vote de plus du tiers des répondants qui ont déclaré avoir voté libéral dans le passé, mais qui ne le feront plus avec M. Trudeau à la barre. Environ 10 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’il serait très probable qu’elles reviendront au Parti libéral avec un nouveau chef en place, et 29 pour cent ont déclaré qu’elles le feraient très probablement. Cependant, 61 % ne pensent pas qu’un nouveau leader pourrait faire une différence dans leur décision.

Plus d’un partisan du NPD sur quatre a répondu qu’il voterait probablement en faveur des libéraux pour tenter d’empêcher les conservateurs de gagner.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button