Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

(EN IMAGES) Atteint de SLA, l’animateur radio Mario Hudon lui fera ses adieux de son vivant

[ad_1]

Une soirée d’adieu festive en présence de celui qui se prépare au grand départ plutôt qu’un triste jour d’enterrement sans lui ? Il a fallu Mario Hudon pour y penser !

Celui qui s’est imposé pendant de nombreuses années comme une figure incontournable des radios sportives au Québec souffre de sclérose latérale amyotrophique (SLA) depuis près de trois ans.

C’est le 7 décembre 2020 qu’il a reçu le diagnostic et c’est exactement le même jour qu’il a choisi de se rendre, alors que l’aide médicale à mourir mettra fin à ses souffrances le 7 décembre.

Il suffit de connaître « Super Mario » pour savoir qu’un rassemblement de personnes en deuil autour de son cercueil n’est pas sa tasse de thé. C’est donc le 2 décembre, lors d’une soirée en sa présence dans une salle du parc de la Pointe-aux-Lièvres, que les gens ont été invités à venir le saluer vivant.

« J’aurais aimé mieux annoncer le retour des Nordiques, mais c’est comme ça », a-t-il lancé, toujours armé de son sourire moqueur, lorsque l’auteur de ces lignes est allé à sa rencontre, dans le confort de son foyer.

Toujours à l’esprit vif

Visiblement, celui qui s’est fait connaître comme le « Plate Manager » lors de ses dernières années à la radio ne va pas bien. S’il a du mal à s’exprimer, ses idées sont néanmoins parfaitement claires et son sens de l’humour toujours aussi désarmant.

Lorsque l’infirmière qui passait par là en même temps que nous lui demanda s’il se sentait essoufflé, l’éternel farceur lui répondit aussitôt.

« Juste au moment où je vais courir », dit-il en riant de bon cœur, sachant trop bien que la cruelle maladie dégénérative le laisse confiné dans son fauteuil roulant.

Malgré le mal qui l’afflige, il n’a jamais pensé à se plaindre de son sort.

Il est l’heure de partir

Photo Stevens LeBlanc

A ses côtés, sa moitié, Nancy, prend grand soin de lui. Le moral semble bon même si les temps sont difficiles. Le couple, avec leurs deux enfants et leurs deux précieux petits-fils, tient bon. Même lorsque la maladie frappe sans pitié, l’amour ne faiblit pas.

Après tout, il y a de quoi se réjouir. Le petit Isaac, âgé de 10 ans, vient d’être nommé capitaine de son équipe de hockey atome A. Son frère Nathan fêtera ses 15 ans la semaine prochaine, le 23 novembre.

« Mario me dit depuis un moment qu’il attend la fête de Nathan avant de partir. Alors qu’Isaac vient d’être nommé capitaine, Mario est très fier des autres. Il dit que Papy ne sera plus là, mais qu’il sera dans un coin de l’arène pour les regarder », confie sa chère Nancy.

Pour une dernière fois


Sous le regard tendre de son épouse Nancy, Mario Hudon garde son éternel sourire même s'il se sait en fin de vie.

Photo Stevens LeBlanc

C’est donc le 2 décembre prochain que Mario Hudon et sa famille recevront tous ceux qui voudront saluer le fier combattant.

« C’est bien mieux de dire bonjour aux gens que j’aime et qui seront de bonne humeur que de savoir qu’ils braillent à l’église sans que je sois là », réfléchit-il.

Face à l’inévitable, sa Nancy se tient derrière son homme et respecte sa décision.

« Il s’est battu pendant longtemps, mais depuis l’été, j’ai senti qu’il se préparait pour ça. La semaine dernière, il a fixé une date. Mario a toujours détesté les salles mortuaires et il m’a dit : c’est pas vrai que tu vas t’enfermer avec des gens qui pleurent.

« Il a toujours été un membre d’un gang et le 2, il part alors qu’il est encore en vie. »

Connaissant le gars, c’est toute une fête qui s’annonce !



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button