Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Eddie Howe dit que devenir entraîneur-chef de Newcastle a « changé sa vie »

[ad_1]

Eddie Howe se réveille chaque matin heureux de la décision « qui a changé sa vie » qu’il a prise de devenir l’entraîneur-chef de Newcastle.

L’homme de 45 ans a accepté l’offre d’emploi des Magpies en novembre 2021, quelques semaines seulement après que le consortium d’Amanda Staveley, soutenu par l’Arabie saoudite, ait finalisé son rachat.

Staveley et ses partenaires fêteront samedi leurs deux ans à la tête du club, le club ayant été transformé au point qu’ils ont envoyé une onde de choc à travers l’Europe mercredi soir avec une défaite 4-1 en Ligue des champions contre le Paris St Germain, financé par le Qatar.

Eddie Howe est dévoilé comme nouvel entraîneur-chef de Newcastle par la réalisatrice Amanda Staveley et son mari Mehrdad Ghodoussi

Eddie Howe est dévoilé comme nouvel entraîneur-chef de Newcastle par la réalisatrice Amanda Staveley et son mari Mehrdad Ghodoussi (Owen Humphreys/PA)

Lorsqu’on lui a demandé où il classerait sa décision d’accepter le poste, Howe a déclaré : « Je savais quand j’ai accepté le poste – le moment est venu où on m’a proposé le poste et j’allais dire oui – que c’était un moment qui a changé ma vie. pour moi.

« Heureusement, ce fut un grand voyage jusqu’à présent. J’en ai adoré chaque seconde.

« J’ai dit qu’à mon arrivée, j’étais très fier d’être manager de Newcastle et je ne me suis jamais réveillé sans ce sentiment. Le sentiment que je fais quelque chose de très spécial dans ma vie est toujours là et ce n’est jamais quelque chose que je prends pour acquis.

La décision de Howe l’a plongé au centre d’un champ de mines géopolitique et il s’est retrouvé confronté à plusieurs reprises à des questions sur le régime saoudien et ses liens avec le club à travers le Fonds d’investissement public de l’État du Golfe, qui détient une participation de 80 pour cent, et à des accusations de « lavage de sport ». ‘.

Le gouverneur du PIF et président des Magpies, Yasir Al-Rumayyan, n’a pas caché son ambition, affirmant dans le documentaire Prime Video « We Are Newcastle United » qu’il souhaitait à terme faire du club le numéro un mondial.

Howe, qui a rencontré brièvement le président après le match contre le PSG, a toujours adopté une approche mesurée du développement malgré un investissement important, quoique astucieux, dans l’équipe depuis le rachat.

Mais lorsqu’on lui a demandé s’il y avait une raison pour laquelle les Magpies ne pourraient pas être le plus grand club du monde, il a répondu : « Non, mais nous ne sommes pas le club numéro un au monde pour le moment.

« Nous devons essayer d’y parvenir, et ces choses prennent du temps. Il n’y a pas de baguette magique. Être intelligent, prendre de bonnes décisions et travailler dur chaque jour…

Le président de Newcastle, Yasir Al-Rumayyan, veut faire du club le numéro un mondial

Le président de Newcastle, Yasir Al-Rumayyan, veut faire du club le numéro un mondial (Owen Humphreys/PA)

« Si tel est l’objectif ultime, alors nous ferons de notre mieux pour y parvenir.

« Nous devons être calmes et reconnaître que nous sommes au début de la saison. Nous avons beaucoup à prouver avant de pouvoir dire quoi que ce soit sur ce que nous avons fait. Nous venons de nous mettre en bonne position dans notre groupe de Ligue des champions et nous sommes toujours en train de formuler notre position en Premier League.

Ce processus se poursuivra avec la visite de dimanche à West Ham, un match pour lequel Anthony Gordon est suspendu après avoir reçu cinq cartons jaunes pour la campagne, tandis que Callum Wilson et Joelinton restent incertains et Sven Botman est absent.

[ad_2]

En Sports

Back to top button