Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Dussopt prédit d’autres transitions écologiques pour l’économie

[ad_1]

Invité de Public Sénat ce lundi sur le plateau de Bonjour à la maison ! en partenariat avec les journaux du groupe EBRA, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Intégration Olivier Dussopt s’est exprimé sur le sort des 171 salariés dont l’emploi est menacé sur les sites Nestlé de Vittel et Contrexéville, dans les Vosges. Le géant de l’agroalimentaire – qui produit également Hépar – a en effet annoncé la fermeture de plusieurs de ses puits, leur exploitation étant rendue de plus en plus difficile en période de sécheresse. Dans l’un de ses bassins, celui qui alimente Vittel, Contrexéville, Mirecourt et Bulgnéville, le niveau aurait baissé de 30 cm par an, soit près de 10 mètres, en quatre décennies.

« Le rôle de l’État est de veiller à ce que la loi soit respectée et à ce que les salariés soient le plus protégés possible », a indiqué Olivier Dussopt. Avant de souligner les changements à venir dans le monde du travail dus au changement climatique : « Cet exemple est une des illustrations que notre économie doit préparer et anticiper un certain nombre de transitions numériques avec l’intelligence artificielle mais aussi écologiques avec des ressources naturelles qui peuvent s’épuiser. .

Plus généralement, le ministre insiste sur l’adaptation du système de formation français dans un contexte incertain afin de pouvoir former les salariés en cours de licenciement avant même qu’ils n’aient quitté leur emploi : « Notre système de formation initiale et continue doit pouvoir pivot pour accompagner cette transition. Cela permet de procéder à des reclassements et de voir – notamment avec les régions – comment nous pouvons cumuler nos efforts en matière de formation pour les salariés dont nous savons qu’ils seront malheureusement licenciés. Durant cette période, il faut les former pour qu’ils puissent accéder à de nouveaux métiers et avoir ainsi la possibilité de se reclasser.

[ad_2]
Fr1

Back to top button