Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Duclos est allé trop loin dans le tramway, selon Deltell

[ad_1]

En dénonçant un « tentative de sabotage » du gouvernement Legault dans le dossier du tramway, le ministre libéral fédéral Jean-Yves Duclos est allé trop loin, a déploré le conservateur Gérard Deltell.

C’est ce qu’a estimé le député de Louis-Saint-Laurent, lundi, en marge d’un point de presse à Wendake. Ce dernier réagissait à la déclaration écrite faite jeudi dernier par M. Duclos au lendemain du refus du gouvernement de donner le feu vert au maire de Québec, Bruno Marchand, pour réaliser son plan B pour le tramway.

« Il est regrettable que M. Duclos ait commis une erreur à ce point », a-t-il déclaré. C’est une question que nous suivons évidemment depuis longtemps. Il y a eu beaucoup de rebondissements. De là à parler de sabotage, c’est très regrettable et cela n’aide absolument pas à la suite. »

Parlant de « propos incendiaires », il a ajouté que « M. Duclos n’avait pas à aller aussi loin (…) Le « sabotage » est très fort pour une attaque d’un gouvernement face à l’autre. Ce n’est pas la bonne manière de le faire. faire des choses», a regretté M. Deltell.

À ses yeux, son homologue libéral a le droit d’être déçu par la décision du gouvernement québécois. En revanche, il ne comprend pas comment ce dernier pourrait accuser le niveau provincial d’avoir manqué de leadership. « À première vue, ils ont pris une décision. C’est ça le leadership. Nous pouvons être pour, nous pouvons être contre. Mais ils ont pris une décision», a-t-il insisté.

Approche conservatrice

Interrogé sur l’approche conservatrice, l’élu a insisté sur le fait que le tramway devait être construit « dans le cadre du budget alloué » et que nous « n’accepterons pas de dépassement de coûts ». Cette façon de faire concerne aussi tous les projets à travers le Canada et pas seulement le tramway, a-t-il précisé.

Concernant le dernier budget du tramway qui s’élevait à 8,4 milliards de dollars, le député conservateur a déclaré avoir constaté « un dépassement de coûts assez pharaonique ».

Gérard Deltell a également dit attendre l’analyse qui sera produite d’ici six mois par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui a le mandat d’analyser le projet de transport le plus structurant pour le Québec.

Avec la collaboration de Diane Tremblay



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button