Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Domination des Huskies contre les Remparts

[ad_1]

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont complètement dominé les Remparts de Québec, mercredi soir, au Centre Vidéotron. N’eut été de la performance du gardien Quentin Miller, qui a bloqué 47 rondelles, les visiteurs auraient probablement obtenu une victoire encore plus convaincante que ne le suggère le score final de 4 à 1.

Le Québec a pourtant bien débuté la rencontre. Les Diables Rouges ont été les premiers à marquer grâce à Zachary Marquis-Laflamme à mi-chemin de la première période, mais les Huskies ont répondu avec deux buts avant la fin de la période.

Selon l’entraîneur-chef des Remparts Éric Veilleux, c’est toutefois au milieu de la deuxième période, lors d’un double avantage numérique pour son équipe, que les choses se sont compliquées.

« Nous avons tenu notre part. Oui, ils ont marqué deux buts, mais c’est dans le cinq contre trois que ça a un peu atterri», a-t-il soupiré, ajoutant qu’il avait l’impression de voir les mêmes scénarios que lors des quatre premiers matches de la saison.

« On voit une opportunité et quand on voit que ça ne marche pas, on abandonne. Il faut revenir à l’essentiel. Nous allons en parler de la même manière que nous l’avons fait pour nous en sortir », a-t-il déclaré.

Rappelons que Veilleux avait rangé les rondelles pour une séance d’entraînement complète après le deuxième week-end d’action de la saison, au début du mois d’octobre. Les Remparts ont ensuite répondu présent en obtenant leur première victoire en 2023-2024.

Chez les Huskies, l’entraîneur Martin Dagenais a indiqué pour sa part qu’il n’avait pas forcément apprécié le début de rencontre de ses joueurs.

Miller limite les dégâts

Si le match s’est terminé avec un écart de seulement trois buts, cela n’est pas étranger aux arrêts multiples, parfois très spectaculaires, de l’espoir canadien montréalais.

« Honnêtement, de ma vie, je ne me souviens pas d’avoir joué un match avec autant de lancers. J’aime recevoir des rondelles. Arriver à 51 ans, c’est encore beaucoup. Je pense que j’ai fait de mon mieux », a suggéré Miller après la rencontre.

Son adversaire, son ancien coéquipier William Rousseau, qui a connu une soirée beaucoup moins chargée avec 15 arrêts sur 16 tirs, a eu de bons mots à son égard.

« Les gars me demandaient (des conseils pour le déjouer) et je ne pouvais même pas dire s’il avait des faiblesses. C’est un gardien qui se bat et on l’a vu en deuxième période avec son arrêt. Il n’abandonne jamais ! » a-t-il déclaré, faisant référence à un arrêt spectaculaire du gant réalisé aux dépens d’Andrei Loshko.

Rapidement

• Le juge de lignes Nicolas Piché a dû quitter la rencontre après un peu plus de trois minutes de jeu. Touché accidentellement au visage par un bâton lors d’un hors-jeu retardé, il repart laissant une mare de sang sur la glace. Dans la séquence, il s’est fracturé une dent.

• Les Remparts ont souligné la présence de leurs anciens joueurs William Rousseau et Jérémy Langlois avant le match. Tous deux jouent désormais avec les Huskies. L’ancien capitaine Théo Rochette, qui évolue désormais en Suisse, était également au Québec mercredi. Sa présence a été soulignée par la même occasion. Les trois membres de l’édition championne de la Coupe Memorial ont reçu un accueil chaleureux de la part de la foule de 6 510 spectateurs.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button