Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

d’excellents écouteurs true wireless partout, ou presque

[ad_1]

Présenté comme une légère évolution de Écouteurs QC 2le nouveau casque QuietComfort Ultra (ou QC Ultra) de Bose perpétuer une formule déjà bien établie. Forts de la grande expérience du constructeur en matière de réduction de bruit, ils disposent sur le papier de tous les arguments propres aux écouteurs Bluetooth haut de gamme. De quoi justifier leur prix supérieur à la moyenne (350 euros) ?

Écouteurs Bose QC Ultra

Type : véritables écouteurs sans fil avec réduction active du bruit
L’avis d’ON-mag : étoile bleueétoile bleueétoile bleueétoile bleue(5/5)
Prix ​​: 250 euros

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Sobriété et confort quasi universel

Bien plus compacts que les premiers QC Earbuds, les QuietComfort Ultra ne sont certainement pas les écouteurs les moins encombrants du genre, mais Bose compense cela par un design sobre et plutôt harmonieux. Ni vraiment typiques des AirPods Pro, ni proches des WF-1000XM5 de Sony, ces vrais écouteurs sans fil ont une forme qui leur est propre, équilibrant plusieurs tendances.

Écouteurs Bose QC Ultra 3

De type semi-intra (canule courte), intégrant des embouts ovales et un système d’ailettes de maintien, les QC QuietComfort Ultra Earbuds sont particulièrement confortables. Aucune pression n’est ressentie dans les conduits auditifs, l’ajustement est excellent et le poids est négligeable. Presque aussi confortables que les AirPods Pro, mais encore plus stables, ils peuvent fonctionner comme des écouteurs de sport, malgré leur « seule » certification IPX4.

Écouteurs Bose QC Ultra 4

Bien qu’elle ne soit pas premium, la qualité de fabrication est assez sérieuse. Le plastique utilisé pour le corps du casque est dense, l’ensemble est bien assemblé et les quelques touches de gaieté (surface brillante) ne font pas trop cheap. Nous sommes un peu plus critiques concernant le boîtier de recharge dont la charnière est marquée par un petit jeu. Autre défaut, très discutable à ce niveau de prix : l’absence de recharge sans fil.

Ergonomie complète, expérience clé en main

À l’époque révolue de sa grande rivalité avec Sony sur les casques Bluetooth, Bose avait la réputation de proposer des produits moins riches en fonctionnalités, mais plus simples et intuitifs à utiliser. Bien que peu comparables au WF-1000XM5, les Bose QC Ultra conservent cette tradition : commandes simples et complètes, application de réglages smartphone claire mais limitée.

Écouteurs Bose QC Ultra 6

A ce titre, les commandes tactiles situées à l’arrière de la potence sont très bien utilisées. La navigation implique un ensemble d’appuis courts, le basculement entre les modes de réduction de bruit nécessite un appui long et le réglage du volume se fait tout naturellement, en balayant la zone verticalement. Cette disposition est efficace et symétrique puisque les mêmes commandes permettent de déclencher les mêmes actions sur les deux écouteurs.

Écouteurs Bose QC Ultra 5

L’application dédiée, Bose Music, est un bel exemple de simplicité. Ici, impossible de se perdre, toutes les fonctions sont représentées sous forme de tuiles ; seules quelques fonctionnalités secondaires sont masquées dans l’onglet « paramètres ». Si la majorité des utilisateurs y trouveront leur bonheur, les amateurs de fonctions en tout genre se sentiront peut-être un peu limités. L’abondance de fonctions comme Sony Headphones Connect est loin, Bose se concentrant sur l’essentiel.

Ultra technologique, à quelques voix près

On n’en attend pas moins du pionnier de la réduction active de bruit : l’isolation phonique apportée par le Bose QC Ultra se classe dans le haut du panier. Apparemment un peu moins efficaces que les derniers écouteurs de Sony au niveau des graves et des médiums, ceux de Bose sont bien plus permissifs : les WF-1000XM5 nécessitent un placement absolument parfait des embouts dans les oreilles pour donner leur maximum, là où les QC Ultra le permettent. déviations. A l’inverse, grâce au format intra-auriculaire, Sony a l’avantage sur ses adversaires en termes de réduction des hautes fréquences. En pratique, les deux références atteignent un degré de réduction de bruit si élevé qu’il est très difficile de trouver une situation qui les mette réellement en difficulté.

Écouteurs Bose QC Ultra 8

Sans être fabuleux, le mode « Aware » (retour sonore) du casque Bose QC Ultra est suffisamment naturel pour être utilisable sans aucune gêne. Cette bonne utilisation des micros crée un certain contraste avec la qualité des appels. La voix, équilibrée et intelligible dans un environnement calme, peine à exister dans un environnement bruyant. On est loin de la bouillie proposée par les écouteurs de Sony, mais les performances ne sont pas brillantes, surtout quand on se souvient des performances extraordinaires du Bose Headphones 700 sur ce point.

Autre petite bizarrerie, la connectivité du produit se limite au support des codecs SBC/AAC… sauf avec les smartphones de la marque Snapdragon Sound, pour lesquels AptX Adaptive peut être activé. Cela constitue un exemple simplement lunaire, mais malheureusement parlant, du standard Bluetooth vu sous le prisme de Qualcomm et de son monde de royalties.

Écouteurs Bose QC Ultra 2

Concernant l’autonomie, les Bose QC Ultra affichent un score moyen, puisqu’ils atteignent environ 6 heures 20 minutes avec ANC, un chiffre auquel il faut ajouter un peu plus de deux cycles supplémentaires grâce à la batterie dans le boîtier de charge et de stockage.

Puissance et immersion

A l’écoute, contrairement à la philosophie sonore équilibrée de ses écouteurs, Bose choisit ici de mettre l’accent sur les sensations. La signature sonore des QuietComfort Ultra Earbuds montre une nette accentuation dans les graves et les bas-médiums, ce qui se traduit par une très belle ampleur et une sensation de puissance évidente. Pour autant, Bose ne tombe pas dans le piège d’être trop aigu, puisque les aigus, hormis un petit pic de brillance, conservent une certaine linéarité.

Les performances de ce casque très technique sont un peu en dessous de celles du WF-1000XM5, notamment dans le registre des graves, encore plus affiné du côté de Sony, ainsi que sur la gestion de la scène sonore, moins poussée du côté de Bose. . Plus équilibrés, les Technics EAH-AZ80 sont aussi un peu plus audiophiles. Cependant, dans tous les cas, on bénéficie d’une qualité sonore haut de gamme. Les Bose QC Ultra sont suffisamment riches et nuancés pour s’adapter à la majorité des styles musicaux et suffisamment maîtrisés pour ne jamais paraître dépassés par la complexité d’un morceau. Il manque un peu de finesse dans les aigus, mais ces écouteurs ne manquent de rien et sont extrêmement agréables à écouter.

Écouteurs Bose QC Ultra 7

Le léger avantage sonore de cette nouvelle version vient de l’intégration du mode Immersion, qui simule une représentation 3D à partir d’un flux stéréo. Bien que très souvent superflue, cette technologie parvient ici à projeter la scène sonore étonnamment loin vers l’avant, au prix de quelques imprécisions et effets d’écho. On est loin d’avoir affaire à une fonction gadget, même si ce n’est pas non plus une révolution.

En résumé

Complets et confortables, les écouteurs true wireless Bose QC Ultra offrent une expérience technologique haut de gamme. Excellente réduction active du bruit (ANC), son technique et musical, ergonomie complète, ces créations ne présentent que des limites sur certains points secondaires. Mais s’ils cochent à peu près toutes les cases pour un produit universel, connectivité mise à part, ils n’apportent vraiment rien de nouveau par rapport aux QC Earbuds 2, plus abordables.

>>> LIRE AUSSI : TOUS NOS TESTS D’ÉCOUTEURS SANS FIL

Caractéristiques

  • Type : véritables écouteurs sans fil avec réduction active du bruit (ANC)
  • Port semi-intra avec ailes de retenue
  • Puce Qualcomm S5 Bluetooth 5.3
  • Codecs pris en charge : SBC, AAC, AptX Adaptive (uniquement avec le smartphone Snapdragon Sound)
  • Certification : IPX4
  • Technologie sonore immersive avec suivi de la tête (désactivable)
  • 4 microphones par côté (en appel)
  • Autonomie annoncée : 6 heures avec ANC (codec AAC), 3 recharges supplémentaires via le boîtier
  • Recharge rapide : 2 heures d’autonomie avec 20 minutes de charge
  • Poids : 6,24 g par écouteur ; 59,6 g pour le boîtier de chargement
  • Prix ​​: 350 euros

Notre opinion


[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button