Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Deuxième mobilisation pour sauver un pont temporaire à Trois-Rives

[ad_1]

Les citoyens de la région de Trois-Rives se sont encore une fois mobilisés pour empêcher le démantèlement du pont temporaire du chemin des Bêtes puantes. Il s’agit de la deuxième offensive visant à maintenir le seul accès à leurs habitations, depuis que le pont forestier permanent a été emporté par des pluies torrentielles début octobre.

Lundi, des policiers étaient sur place pour superviser le démantèlement et l’opposition citoyenne.

Les pompiers ont également déployé du personnel pour relever les noms de ceux qui souhaitent rester coûte que coûte.

Les résidents permanents ont reçu l’ordre de quitter leur résidence en fin de semaine par la MRC de Mékinac. Le pont temporaire, installé le 20 octobre, devait être retiré lundi matin, mais Ponts Expert a été appelé en urgence sur un autre chantier, ce qui laisse un sursis de 24 heures aux résidents qui souhaitent connaître la vérité.



Capture d’écran TVA Nouvelles

Plusieurs d’entre eux réclament de la MRC de Mékinac et du ministère des Richesses naturelles et des Forêts le rapport des ingénieurs indiquant que le pont n’est pas sécuritaire.

Les citoyens souhaitent que le pont temporaire demeure en place en attendant une nouvelle construction. Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a trouvé une solution permanente. Les matériaux pour la construction du nouveau pont sont disponibles. En fonction des résultats de l’appel d’offres, les travaux pourraient débuter en décembre 2023.

Pour l’instant, les habitants ont regagné leurs résidences de l’autre côté du pont avec leurs véhicules.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button