Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

DeSmith reçoit un cadeau du CH

[ad_1]

Dans la grande histoire du Canadien, Casey DeSmith détient une marque peu commune. Il est possiblement le seul joueur de l’organisation à avoir participé au tournoi de golf du CH sans jamais enfiler l’uniforme pour un match. Il n’a même pas eu le temps de vivre une journée au camp de l’équipe.

• Lire aussi : Canadien : Slavkovsky s’est-il enfin tiré d’affaire ?

• Lire aussi : Une deuxième période fatale pour les Canadiens

«J’ai adoré mes trente jours à Montréal», a déclaré DeSmith avec le sourire aux lèvres dans le petit vestiaire de l’équipe adverse au Centre Bell. J’ai grandi en tant que partisan des Canadiens. J’étais heureux de rencontrer Carey Price au tournoi de golf, il était l’un de mes modèles en grandissant. Je me souviens de mon passage aux vestiaires et au centre d’entraînement. Je n’y ai pas joué, mais je m’en souviendrai toujours. »

«Je n’ai rien gardé en souvenir du Canadien, mais ils m’ont donné un maillot de l’équipe avant le match», a-t-il poursuivi. Mon père sera très heureux. J’ai mon numéro 29 sur le dos. Mais je sais que je n’aurais jamais porté ce numéro avec le CH puisque c’était celui de Ken Dryden. Mais là encore, je trouve ça spécial puisque j’ai choisi le 29 dans ma jeunesse à cause de Dryden. »

Acquis avec Jeff Petry dans le cadre d’un méga-contrat de trois équipes avec les Penguins et les Sharks, qui comprenait Erik Karlsson comme élément principal, DeSmith s’est rendu à Vancouver le 19 septembre, juste avant le début du camp.

Kent Hughes, qui ne voulait pas se retrouver dans un manège avec quatre gardiens de la LNH, Jake Allen, Samuel Montembeault, Cayden Primeau et DeSmith, l’a échangé aux Canucks contre Tanner Pearson et un choix de troisième ronde en 2025.

32 arrêts

Pour cette seule visite des Canucks cette saison à Montréal, Rick Tocchet a joué la carte de l’émotion en offrant le départ à DeSmith ! Il n’y a pas eu de vidéo hommage pour retracer son séjour de trente jours au sein de l’organisation, mais l’homme masqué du New Hampshire s’en est sorti avec une victoire 5-2.

DeSmith, un vétéran de 32 ans, a très bien joué son rôle d’adjoint chez les Canucks depuis le début de la saison avec une fiche de 4-0-1.

Il a bloqué 32 tirs contre le CH, réalisant ainsi ses meilleurs arrêts en troisième période.

Mike Matheson et Arber Xhekaj ont marqué les deux buts en troisième.

Une question de cohérence

Martin St-Louis répète que la régularité demeure une clé pour sa jeune équipe. D’un match à l’autre, il aimerait retrouver le même niveau d’exécution, d’engagement et d’émotion.

Après une victoire émouvante de 3-2 en prolongation contre les Bruins dans une ambiance survoltée, le Tricolore n’a pas reproduit la même recette face aux Canucks.

Le CH n’a pas eu autant d’énergie et de combativité que la veille. L’excuse de la fatigue est inadmissible puisque les Canucks disputaient également un deuxième match en deux soirs après une visite contre les Maple Leafs à Toronto samedi.

Une dispute

Dans ce match, Jake Allen a accordé trois buts ou plus lors d’un troisième départ consécutif (il y a eu deux buts dans un filet désert). Mais on ne lui reprochera pas ce revers face à la meilleure attaque du circuit en ce début d’année.

Côté attaque, Juraj Slafkovsky a frappé à la porte à plusieurs reprises avec 10 tirs tentés, dont six cadrés. C’est un signe encourageant. Mais le Slovaque devra apprendre à tirer plus rapidement. Il y a toujours cette infime fraction de seconde où il hésite.

Sur l’aile gauche de Christian Dvorak et Slafkovsky pour un troisième match de suite, Cole Caufield a obtenu deux tirs. En trois matchs à ce nouveau poste, le numéro 22 n’a réussi que trois tirs à cinq contre cinq.

En deuxième période, Tocchet et les Canucks ont remporté un hors-jeu après un but de Christian Dvorak. Caufield était bien en avance sur Slafkovsky lors de son entrée sur le territoire. C’était la troisième fois cette saison que Caufield se retrouvait au cœur d’une contestation perdue pour hors-jeu après un but.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button