Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Des services de sensibilisation aux sans-abri pourraient être ajoutés au service 311 de Windsor

[ad_1]

Contenu de l’article

La demande d’un conseiller visant à rendre disponible le soutien aux sans-abri via le système 311 de Windsor a reçu le soutien unanime d’un comité municipal cette semaine.

Le comité permanent des services communautaires a convenu mercredi que la ville devrait disposer d’un numéro dédié que les résidents pourraient appeler lorsqu’ils recherchent de l’aide pour des personnes vulnérables dans des situations non urgentes.

Publicité 2

Contenu de l’article

Contenu de l’article

Si le conseil municipal dans son ensemble soutient la décision, les résidents et les propriétaires d’entreprises pourront bientôt appeler le 311 pendant les heures normales d’ouverture, utiliser un système d’appel interactif après les heures d’ouverture et le week-end, ou soumettre des demandes de service 311 en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour alerter le Équipe de sensibilisation aux sans-abri des Services familiaux de Windsor-Essex d’un campement ou d’une personne ayant besoin de soutien.

L’équipe ne forcera pas une personne ou un campement à déménager, mais elle mettra les gens en contact avec les services sociaux et le soutien en matière de santé et les mettra sur le chemin – même s’il est long, actuellement – ​​vers un logement.

Panier d'achat pour sans-abri
Un chariot contenant divers articles se trouve près de l’hôtel de ville de Windsor, sur l’avenue Ouellette, le mercredi 4 octobre 2023. Photo de Dan Janisse /Étoile de Windsor

« Nous devons faire encore beaucoup de pas en avant pour parvenir au point où le sans-abrisme, la pauvreté et les problèmes que nous constatons (sont résolus) », a déclaré le conseil du quartier 3. Renaldo Agostino, qui a demandé le changement pour la première fois en juillet. « Mais c’est un grand pas dans la bonne direction. »

Cette recommandation coïncide avec l’élargissement des heures d’ouverture de Family Service Windsor-Essex – qui reçoit un financement de la ville – pour ses équipes de sensibilisation aux sans-abri. Les travailleurs de proximité sont désormais de garde les lundis et mardis de 7h30 à 15h30, du mercredi au vendredi de 7h30 à 18h et les week-ends de 10h à 18h. Un intervenant est de garde de 21h à 18h. minuit le week-end et de 18h00 à minuit le week-end.

Publicité 3

Contenu de l’article

La sensibilisation implique d’établir des relations avec des personnes vulnérables qui ne font généralement pas confiance aux prestataires de services, a déclaré Barb Iacono, directrice des programmes de logement et communautaires chez Family Services Windsor-Essex.

« Notre équipe connaît vraiment tout le monde par son nom », a déclaré Iacono. « Il y a très peu de personnes vivant dans la rue dont nous ne connaissons pas le nom. Nous connaissons leurs besoins, nous savons à qui ils sont connectés et nous savons comment les reconnecter.

« Notre travail consiste à trouver, retrouver des personnes, puis à les mettre en contact avec le service et à établir des relations à long terme avec les gens afin qu’ils puissent éventuellement travailler avec notre équipe. Nous pourrons alors les amener au logement dont ils ont tant besoin.

Dans le cadre du nouveau système 311, les références arriveront aux Services à la famille pendant la journée par courrier électronique. Le week-end et après les heures normales, les personnes qui appellent le 311 pourront « appuyer sur 1 » et leur appel sera automatiquement redirigé vers un travailleur de proximité.

Joyce Zuk
Zoyce Zuk, directrice exécutive des Services familiaux de Windsor-Essex, s’adresse au comité permanent des services communautaires du conseil municipal à l’hôtel de ville le mercredi 4 octobre 2023. Photo de Taylor Campbell /Étoile de Windsor

Joyce Zuk, directrice exécutive de Family Services Windsor-Essex, soutient le nouveau modèle 311, mais a déclaré que l’élément « essentiel » qui manque pour aider les personnes vulnérables est le logement.

Publicité 4

Contenu de l’article

« La question n°1 que les personnes sans logement posent à nos travailleurs de proximité est : ‘Avez-vous aujourd’hui un logement que vous pouvez me proposer ?’ Malheureusement, c’est une chose dans notre boîte à outils que nous n’avons pas », a déclaré Zuk.

Les Services à la famille n’ont pas été en mesure d’offrir à quelqu’un un logement « dès le départ » depuis sept ans, a-t-elle déclaré.

Histoires connexes

À la demande du comté du quartier 6. Jo-Anne Gignac, du personnel municipal, cherchera à rassembler divers organismes communautaires, bénévoles ou autres, qui mènent des actions de sensibilisation aux sans-abri afin de coordonner les efforts à l’échelle de la ville.

« Nous nous demandons comment nous allons pouvoir offrir des réponses durables au problème », a déclaré Gignac. « Je ne pense pas que nous pourrons faire avancer les choses à moins que nous réunissions tout le monde autour d’une table et que nous élaborions systématiquement un plan. »

tcampbell@postmedia.com

twitter.com/wstarcampbell

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.



[ad_2]

En LOcal

Back to top button