Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Des « morceaux de grenade » retrouvés dans les corps des victimes

[ad_1]

L’avion « n’a subi aucun impact extérieur ». Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi que des « fragments de grenades » avaient été trouvés dans les corps des victimes du crash de l’avion du patron de Wagner, Eugène Prigojine, en août.

«Le chef de la commission d’enquête m’a fait rapport il y a quelques jours. Des fragments de grenades ont été retrouvés dans les corps des victimes de la catastrophe aérienne. Il n’y a eu aucun impact extérieur sur l’avion », a déclaré le dirigeant du Kremlin lors du forum international de Valdai, en Russie.

Le patron du groupe paramilitaire Wagner est décédé le 23 août dans le crash de son jet privé qui le transportait de Moscou à Saint-Pétersbourg aux côtés de certains de ses lieutenants.

Prigojine était tombé en disgrâce et était considéré comme un traître par le président russe Vladimir Poutine pour avoir orchestré une mutinerie le 23 juin.

Les enquêteurs russes n’ont pas dit s’ils étaient favorables à une piste

L’Ukraine et l’Occident soupçonnent une vengeance de la part du Kremlin, une théorie que Moscou rejette.

Les enquêteurs russes n’ont pas précisé s’ils privilégient la possibilité d’un assassinat, d’un problème technique ou d’une erreur humaine et la seule enquête ouverte jusqu’à présent concerne des violations des règles de sécurité aérienne.

Après la rébellion de Wagner, Vladimir Poutine a donné aux combattants de Prigojine le choix de rejoindre l’armée régulière, de s’exiler en Biélorussie ou de retourner à la vie civile.

Selon Vladimir Poutine, « plusieurs milliers de combattants » de Wagner ont signé des contrats de travail avec le ministère de la Défense.

[ad_2]
Fr1

Back to top button