Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Des manifestants anti-israéliens interrompent la cérémonie du Prix littéraire Giller

[ad_1]

Sarah Bernstein, née à Montréal, a remporté le prix Scotiabank Giller lors d’une fête marquant son 30e anniversaire qui a été perturbée par des manifestants anti-israéliens lundi soir.

L’auteur écossais de Étude pour l’obéissance a accepté le prix de 100 000 $ à distance depuis son domicile dans les Highlands, où elle a accouché il y a à peine dix jours.

Alors que son nom était appelé lors du gala de Toronto, un manifestant se faisant passer pour un photographe a interrompu la diffusion en direct avec des slogans anti-guerre.

La police a escorté le manifestant hors de la salle de bal, où étaient présents Margaret Atwood, Vincent Lam et l’animateur Rick Mercer. Les caméras de la chaîne Radio-Canada n’a pas filmé l’incident.

La police a déclaré que plusieurs personnes avaient été arrêtées, mais aucune information n’avait été divulguée sur les accusations portées contre elles lundi soir.

La victoire de Mme Bernstein a été de nouveau annoncée et, dans son discours de remerciement prononcé par appel vidéo, Mme Bernstein a ignoré les manifestations qui ont également été interrompues plus tôt dans la soirée. Au lieu de cela, elle a souligné l’importance de la narration.

Je me sens vraiment privilégié d’avoir eu l’opportunité de raconter cette histoirea déclaré Mme Bernstein.

Je pense qu’il est important, plus que jamais, de soutenir matériellement les écrivains qui racontent les histoires de leur propre peuple à leur manière, en particulier lorsque leurs histoires remettent en question les récits historiques dominants.

Interruptions

La plus grande soirée littéraire du Canada avait déjà été interrompue lorsque plusieurs manifestants anti-israéliens sont montés sur scène en début de soirée.

Tenir des pancartes disant La Banque Scotia finance un génocide et en criant, les manifestants ont brièvement attiré toute l’attention d’une salle remplie de dignitaires rassemblés pour couronner le lauréat du prix littéraire le plus prestigieux du Canada.

Des groupes pro-palestiniens ont contesté l’investissement de la Banque Scotia dans Elbit Systems, une société d’armement israélienne.

Le jury a salué le roman de Mme Bernstein, publié chez Knopf Canada et qui n’a pas été traduit en français, comme une expérience moderniste incandescente.

Il s’agit d’un court roman absurde avec une intrigue légère. Une jeune femme raconte son déménagement dans un pays lointain pour devenir la gouvernante de son frère. Mais malgré le haut rang de son frère, elle est vilipendée dans sa ville et devient responsable d’une série de drames qui frappent les animaux de la région.

Parmi les autres finalistes figuraient Eleanor Catton pour Bois de Birnam et Kevin Chong pour La double vie de Benson Yu. La liste restreinte a été complétée par Les îles : Histoires par Dionne Irving et par Toutes les couleurs du monde par CS Richardson.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button