Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Des experts exhortent les Manitobains à faire vacciner leurs enfants contre la grippe

[ad_1]

Face au faible taux de vaccination des mineurs au Manitoba, les experts de la santé exhortent les parents à faire vacciner leurs enfants contre la grippe, notamment en raison de la saison des maladies respiratoires.

Selon les données provinciales, entre 1euh En septembre et 4 novembre 2023, la couverture vaccinale contre la grippe atteint 5,3 % chez les enfants de moins de 5 ans et 4,6 % chez ceux âgés de 5 à 17 ans.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, exhorte les parents à vacciner leurs enfants.

Selon le Dr Philippe Lagacé-Wiens, microbiologiste à l’Hôpital de Saint-Boniface, la grippe est une maladie dont la gravité est parfois sous-estimée par les parents. Cependant, elle peut présenter des complications, notamment chez les jeunes enfants.

Par ailleurs, il est important de faire la distinction entre un simple rhume et la grippe qui peut être très sévèrequi peut dégénérer en pneumonie et conduire à une hospitalisation, précise le médecin.

Le mois de novembre est particulièrement important en termes de vaccination puisqu’il précède une vague d’infections non seulement par la grippe, mais aussi par la COVID-19 et le virus respiratoire syncytial (VRS), explique-t-il.

En effet, le pic de la saison des maladies respiratoires se produit généralement en décembre et janvier, a-t-il précisé.

Nous commençons à le constater plus tôt, peut-être à cause des interruptions dues au COVID-19.indique le Dr Lagacé-Wiens.

Si la couverture vaccinale reste faible, il craint que nous assistions à un scénario similaire à celui de l’année dernière, lorsque le nombre quotidien moyen d’admissions à l’Hôpital pour enfants de Winnipeg a bondi de 50 % par rapport aux données de l’année précédente.

Selon la Dre Hélène Decaluwe, immunologiste pédiatrique, chercheuse au CHU Sainte-Justine et professeure clinique agrégée à l’Université de Montréal, c’était le cas partout au Canada.

L’automne dernier et au début de l’hiver dernier, nous avons vécu notre pandémie en pédiatrie. Nos urgences étaient pleineselle témoigne.

Elle conseille aux parents de ne pas sous-estimer les effets de la grippe, même si leur propre infection a été bénigne.

On oublie que les enfants de moins de 5 ans risquent vraiment d’avoir des complications bien plus graves que leurs parents.prévient-elle.

Dans un communiqué jeudi, un porte-parole de Shared Health a indiqué qu’à l’Hôpital pour enfants de Winnipeg, bien que le nombre de patients se situe dans les données normalement observées pour cette période de l’année, les urgences pour enfants continuent de recevoir de nombreux cas de virus respiratoires et se préparent à une augmentation soutenue du volume de patients.

Au Manitoba, le vaccin est disponible dans presque toutes les pharmacies, dans tous les bureaux de santé publiqueainsi que dans plusieurs cliniques spécifiquement dédiées à la vaccination contre la grippe, informe le Dr Lagacé-Wiens.

En plus de recevoir leur dose de vaccin, il recommande aux personnes malades de rester chez elles et de porter un masque s’il est indispensable de sortir de chez elles. Lorsqu’on présente des symptômes, le port d’un masque peut faire toute la différenceil dit.

Avec les informations de Magalie Chinchilla Chaput et Josh Crabb

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button