Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennesPolitique

Des émeutiers pro-palestiniens vandalisent un véhicule de la police de New York lors de manifestations anti-israéliennes

[ad_1]

Des émeutiers pro-palestiniens ont vandalisé jeudi une voiture de police à New York, alors qu’ils exprimaient leur opposition à Israël au milieu d’appels à un cessez-le-feu immédiat.

Vers 17 heures, un groupe a occupé le hall du bâtiment du New York Times et a peint à la bombe « Free Gaza » sur un véhicule de la police de New York à l’extérieur du bâtiment. Sur un autre côté du croiseur, les inscriptions « KKK » et « Tsahal », faisant référence aux Forces de défense israéliennes, étaient également peintes à la bombe.

Une bombe fumigène aurait également été déclenchée à proximité. Fox News Digital a contacté la police de New York.

ROGER WATERS DE PINK FLOYD SE DEMANDE SI LES ATTAQUES DU HAMAS ÉTAIENT UNE « OPÉRATION DE FAUX DRAPEAU »

Des émeutiers pro-palestiniens ont vandalisé un véhicule de la police de New York jeudi lors d’une manifestation à New York. (FVTV)

Les émeutiers ont demandé à Israël de cesser ses bombardements sur la bande de Gaza à la suite des attaques brutales du 7 octobre contre des communautés israéliennes par des terroristes du Hamas.

« Leurs vies comptent aussi », a déclaré une personne à propos des 2 millions de personnes vivant à Gaza, a rapporté FOX 5.

Un groupe se faisant appeler « Bloc des écrivains » a ensuite lu les noms de Palestiniens experts à Gaza, parmi lesquels au moins 36 journalistes qui auraient été tués depuis le début de la guerre. Ils ont également accusé les médias d’être complices du « blanchiment du génocide » et ont appelé le comité de rédaction du Times à appeler à un cessez-le-feu.

Les partisans pro-palestiniens ont envahi les rues de plusieurs villes du monde pour critiquer Israël.

« Ils disent qu’Israël a le droit de se défendre », a déclaré Moustafa Mohammed à WPIX11. « Ce n’est plus de la légitime défense. Vous ne pouvez pas continuer à tuer des innocents et à invoquer la légitime défense. »

La police surveille jeudi les manifestants soutenant Gaza et appelant à un cessez-le-feu devant la bibliothèque publique de New York, à New York. (Photo AP/Seth Wenig)

La manifestation au Times était la dernière d’une série d’actions dans des lieux très médiatisés à New York destinées à attirer l’attention sur le nombre croissant de morts à Gaza.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Mardi, des militants du groupe Jewish Voice for Peace se sont brièvement emparés de la Statue de la Liberté. La semaine précédente, des centaines de personnes se sont rassemblées au Grand Central Terminal, fermant le centre de transport aux heures de pointe tout en brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Cessez-le-feu maintenant ».

Plus de 10 800 personnes ont été tuées à Gaza, selon le ministère de la Santé du territoire contrôlé par le Hamas, depuis le massacre du 7 octobre perpétré par le Hamas, qui a coûté la vie à au moins 1 400 personnes en Israël.

L’Associated Press a contribué à ce rapport.

[ad_2]

Gn En

Back to top button