Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Des élus agressés avec des messages haineux dans le tramway

[ad_1]

Jeudi matin, Bruno Marchand était visiblement ébranlé par sa rencontre de la veille avec François Legault. Plutôt que de soutenir le projet de tramway de 8,4 milliards de dollars, le gouvernement a annoncé qu’il prendrait en charge le projet. Il donne six mois à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour évaluer les possibilités et trouver « le meilleur projet de transport structurant. »

« Hier, plusieurs de mes élus ont reçu des commentaires complètement déplacés, complètement atroces, complètement ignobles. Je vais me permettre de le lire», a partagé le maire de Québec en ouverture d’une conférence de presse sur la santé mentale des jeunes.

« Démissionnez le plus tôt possible maintenant que votre fantasme de vidage éco-anxieux de 13 milliards de dollars est mort », a déclaré l’un des élus.

Après avoir répondu à son interlocuteur, cette dernière s’est fait dire : « Va te faire foutre, pas besoin de ta réponse pleine de mensonges, ma conne. »

Le maire de Québec dit lui-même avoir reçu plusieurs messages de ce genre. Il dénonce avec force l’acharnement de certains internautes.

« Il est impossible d’être insensible à cela. Quel que soit leur parti, les élus ont droit au respect. »

Bruno Marchand

Inquiet pour la prochaine génération

Selon le maire, ces commentaires ne sont pas reçus uniquement lors d’événements spéciaux comme les grandes annonces sur le tramway. Ils sont courants.

Après la démission du maire de Chaplais pour raisons de santé mentale, Bruno Marchand s’inquiète de l’impact de cette haine véhiculée en ligne sur la relève politique.

« Les dernières élections municipales ont amené beaucoup de sièges vacants qu’on n’avait jamais vus. S’il y a moins de gens qui veulent se présenter aux élections parce qu’ils ne veulent pas supporter ces conneries, nous aurons tous perdu », dit-il.

Dure semaine pour le maire

Interrogé sur sa propre santé mentale, Bruno Marchand a admis que la semaine en cours a été « plus dure ». Le tramway québécois, dont il s’est autoproclamé « capitaine » dès son entrée en fonction, est dans la tourmente depuis quelques temps déjà.

« J’essaie de ne pas avoir de problèmes avec ma propre vulnérabilité. C’est normal de poser un genou à terre. Ce n’est pas un signe de faiblesse. Durant cette période, j’accepte de dire à mes proches que j’ai besoin d’aide», exprime M. Marchand.

Le maire de Québec a annoncé jeudi les quatre organismes bénéficiant du deuxième fonds d’investissement en santé mentale. Access PSY, BienDansMonCorps, le Centre de pédiatrie sociale du Québec et la Fondation Jeunes en Tête se partageront un montant de 100 000 $ pour soutenir les jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button