Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Des conseils de quartier inquiets du sort du tramway

[ad_1]

Dans une lettre commune comprenant Le soleil en ont obtenu copie et dans lesquels ils réitèrent leur soutien au réseau structurant de transport collectif, une dizaine de conseils de quartier de la ville de Québec appellent le gouvernement Legault « à ne pas abandonner les personnes résidant au Québec en statu quo « .

Exigeant la fin des « incertitudes », environ la moitié des conseils de quartier du Québec réclament un « soutien sincère » des ministres Geneviève Guilbault et Jonatan Julien ainsi que du premier ministre François Legault pour le tramway de Québec.

De Cap-Rouge à Loretteville, en passant par le Vieux-Limoilou, la Cité-Universitaire, Maizerets, Montcalm et d’autres quartiers centraux, quatorze conseils de quartier déplorent « d’une voix commune, le manque d’enthousiasme, de rapidité et de leadership du gouvernement du Québec pour confirmer le financement ». pour le projet de tramway de Québec.

« Que ce soit en continuant de tergiverser sur le financement du projet ou en refusant de soutenir le tramway, la décision du gouvernement du Québec risque d’étouffer de façon durable le rayonnement de la ville de Québec, ses ambitions pour l’avenir et son prestige de Capitale nationale. », écrivent les signataires dans leur missive.

« Il est temps que le gouvernement du Québec agisse rapidement pour que les projets de tramway avancent rapidement. »

Les administrateurs d’une dizaine de conseils de quartier au Québec

« Préoccupés » par les enjeux de mobilité, les administrateurs des conseils de quartier invoquent le succès du vélopartage et du Flexibus pour affirmer « que de nombreux citoyens sont impatients de prendre le tramway ».

Des bénéfices partout

« Experts de leur communauté », ils ajoutent que le tramway, en tant qu’« alternative efficace aux transports en commun », a « la capacité de transformer le tracé de nos rues pour rendre nos quartiers plus sûrs, conviviaux et durables ».

« En investissant dans un réseau de transport structurant et efficace, il est possible d’améliorer la qualité de vie des gens en simplifiant les déplacements quotidiens de dizaines de milliers de personnes au Québec », conviennent les signataires.

Avec une population croissante, « si l’on veut limiter la congestion routière et la pollution, cela passera par le tramway et une amélioration significative des transports en commun hors centre-ville », défend Myriam Nickner-Hudon, présidente du conseil de quartier. de Saint-Sauveur.

Étant « la seule agglomération urbaine de plus de 500 000 habitants au Canada » à ne pas disposer d’un système de transport structurant, soulignent les conseils de quartier, Québec ne devrait pas renoncer au tramway de la capitale.

Surtout en évoquant une facture gonflée à 8,4 milliards de dollars, qui n’est pas « unique » à la Ville. «Le phénomène touche également les villes de Montréal, Ottawa, Calgary, Vancouver et Toronto», notent-ils. Ces provinces ont tout de même choisi d’investir dans ces infrastructures sachant qu’elles sont essentielles à la prospérité future des communautés et à l’atteinte des objectifs de réduction des GES.

La ville de Québec compte 29 conseils de quartier répartis sur son territoire.

Les conseils de quartier signataires

  • Saint Jean Baptiste
  • Saint Louis
  • Saint Roch
  • Saint Sauveur
  • Vieux-Limoilou
  • Laire
  • Cap Rouge
  • Campus
  • Maizerets
  • Montcalm
  • Sillery
  • Pointe-de-Sainte-Foy
  • Saint-Sacrement
  • Loretteville

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button