Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Coupe Dunsmore : un dernier tour pour les vétérans du Rouge et Or et des Carabins qui rateront la grande rivalité entre les deux équipes

[ad_1]

Au cœur de la bataille pour la Coupe Dunsmore au cours des quatre dernières années, les joueurs d’impact du Rouge et Or de l’Université Laval et des Carabins de l’Université de Montréal vivront un dernier tour de cette piste, samedi dans un CEPSUM rempli à craquer. regorge de cette rivalité qui n’a pas d’égal dans le réseau universitaire canadien.

Si la nostalgie n’est pas encore là et qu’ils se concentrent sur le moment présent, les joueurs interviewés identifient déjà des éléments qui leur manqueront alors qu’ils se préparent à disputer un dernier match du RSEQ.

Les Carabins – Rouge et Or, les rivalités Montréal-Québec et l’intérêt médiatique sont des aspects qui me manqueront, a mentionné le demi défensif vedette Bruno Lagacé. Ce sera certainement un moment spécial de jouer ma dernière Coupe Dunsmore. Je suis dans le programme des Carabins depuis six ans et il y a toujours eu beaucoup d’enthousiasme lors des matchs contre Laval.

Absent lors des deux premiers matchs contre les Bleus cette saison en raison de blessures, Jean-William Rouleau est fébrile à l’idée de revenir au jeu. « Ce qui va le plus manquer de ces matchs contre Montréal, c’est d’aller faire la guerre à mes amis, a mentionné le plaqueur qui se tournera vers le marché du travail et retournera dans son Rimouski natal où l’attend un emploi d’ingénieur. Quand les choses ne vont pas bien, tu peux t’appuyer sur tes frères et c’est quelque chose que tu ne trouveras nulle part ailleurs. »

« C’est une excitation supplémentaire d’être présent avec le garçons après avoir raté les deux premiers matchs, a ajouté Rouleau. À chaque fois, je me suis blessé dans le match précédant celui de Montréal.

Un placement qui lui offre une dernière chance

Rouleau aurait très bien pu ne plus jamais affronter les Carabins. Tirant de l’arrière 27-24 en demi-finale contre les Stingers de Concordia samedi dernier, le Rouge et Or a eu besoin d’un placement de 45 verges de Vincent Blanchard pour forcer une deuxième prolongation avant de s’imposer 34-27 sur un touché d’Édouard Arsenault.

« J’étais très excité quand nous avons gagné », a-t-il déclaré. Cela aurait été triste que ma carrière se termine ainsi, mais j’avais pleinement confiance en notre botteur.

Admissible à revenir pour une dernière année, Rouleau a déjà choisi de raccrocher son casque et ses épaulettes pour débuter sa carrière d’ingénieur. L’année dernière, avant le repêchage de la LCF, il avait également averti les équipes de la LCF qu’il ne voulait pas continuer au niveau supérieur.

Des célébrations plus fortes contre Montréal

Tout comme Lagacé, Maxym Lavallée vivra son 5e Coupe Dunsmore, lui qui est arrivé avec le Rouge et Or en 2018. Tous deux ont passé six ans avec leurs programmes respectifs.

«Les célébrations avec ses coéquipiers après un bon jeu ou une victoire sont toujours les plus amusantes dans un match contre Montréal et ça va me manquer», a déclaré le demi défensif natif de Gatineau qui comptera sur le soutien d’une quinzaine de partisans dans les tribunes du CEPSUM. . Ce sont les jeux les plus amusants à jouer et je vais en profiter au maximum.

Lors d’une saison qui ne s’est pas déroulée comme souhaité, Rouleau oubliera tout si le Rouge et Or quitte Montréal avec la Coupe Dunsmore dans ses bagages. « Tous les bas que j’ai vécus seront effacés si nous gagnons », a-t-il résumé. Je suis arrivé au camp d’entraînement dans la meilleure forme de ma carrière, mais j’ai été gêné par plusieurs petites blessures que j’ai mis du temps à guérir. Ce fut une saison difficile.

« J’aime jouer dans le froid »

Ce n’est pas le froid du mois de novembre qui freine l’enthousiasme de Lagacé. « J’ai toujours aimé jouer dans le froid et j’apprécie chaque instant de l’entraînement. Je ne regarde pas vers l’avenir.

Détenteur d’un baccalauréat en finance à la fin de la session d’hiver, Lagacé espère poursuivre sa carrière avec les Elks d’Edmonton qui l’ont sélectionné lors du dernier repêchage. « Parce que j’ai changé de spécialisation, j’ai donné la priorité à l’école cet été et je ne suis pas allé au camp d’entraînement, mais je veux participer au prochain. Ils possèdent mes droits et la balle est dans leur camp.

Lagacé et Lavallée ont chacun remporté deux Coupes Dunsmore. Le vainqueur remportera la série disputée au meilleur des cinq matches.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button