Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Coupe du monde de rugby 2023. Le XV de France bat l’Italie et accède aux quarts de finale

[ad_1]

La France s’est tranquillement qualifiée pour les quarts de finale de « sa » Coupe du monde en obtenant une quatrième victoire d’affilée, vendredi à Lyon, contre l’Italie (60-7), terminant ainsi première du groupe A devant la Nouvelle-Zélande.

Le sentiment du devoir accompli, le XV de France doit désormais attendre samedi soir et le résultat Ecosse-Irlande dans le groupe B pour connaître l’identité de son adversaire en quarts de finale.

Si la logique sportive est respectée, ce devrait être l’Afrique du Sud, championne du monde en titre, battue par l’Irlande dans un match difficile lors de la phase de groupes, mais qui s’est retrouvée depuis en Handré Pollard, un buteur fiable qui lui manquait.

À moins qu’il ne s’agisse de l’Irlande de Johnny Sexton ou, encore moins probablement, de l’Écosse de Finn Russell.
Qualifiés, les Bleus peuvent revenir au chevet d’Antoine Dupont, leur maître à jouer, opéré d’une fracture de la mâchoire, et qui saura lundi s’il peut ou non disputer leur quart de finale.

Le penaud ne s’arrête plus

Sans leur capitaine, ils n’ont mis que deux minutes pour replonger l’Italie sous l’eau dont elle espérait s’extirper cette semaine après le naufrage subi la semaine dernière face aux All Blacks (96-17).

Le temps pour l’ailier Damian Penaud d’inscrire le premier essai de la partie, et pour ses coéquipiers, qui n’avaient plus joué depuis 15 journées, d’appliquer avec le sérieux d’un bon élève, toutes les répliques récitées du côté d’Aix-en-Provence. où ils sont passés au vert.

>> LIRE AUSSI : revivez la grande victoire du XV de France contre l’Italie

Moins prolifiques que les All Blacks, les Bleus obtiennent néanmoins le point de bonus offensif avant la mi-temps (38e), lorsque Penaud, encore une fois, reçoit une passe au pied de Matthieu Jalibert et inscrit son deuxième essai de la partie, son 35e avec les All Blacks. Equipe de France, ce qui fait de lui le 2e meilleur buteur français de l’histoire, à trois essais du record de Serge Blanco (38) sur lequel il s’appuie.

La seconde période n’a fait que confirmer que ce match, présenté à tort par les Bleus comme un « vrai huitième de finale », n’était en réalité qu’un entraînement avec opposition contre une Italie très faible, avant que les choses sérieuses ne commencent vraiment dans un semaine.

Quatre nouveaux essais de Jalibert, Peato Mauvaka et Yoram Moefana à deux reprises, ont permis à Thomas Ramos de se distinguer une nouvelle fois dans l’exercice au pied.

Avoir un très bon buteur est essentiel pour la France, idéalement lancée vers son Graal : devenir championne du monde le 28 octobre au Stade de France.

Le public français espère qu’Antoine Dupont, son homme providentiel, ovationné par tout le Stade de l’OL lors de son apparition sur les écrans en toute fin de match, saura l’y aider. Réponse lundi.

[ad_2]
Fr1

Back to top button