Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Coupe Billie-Jean-King : Stakusic et Fernandez brillent encore à Séville

[ad_1]

Marina Stakusic et Leylah Annie Fernandez propulsent le Canada en demi-finale de la Coupe Billie Jean King à Séville, en Espagne, jeudi.

Dominateur en retour, Fernandez, vainqueur en deux sets de 6-2 et 6-3, n’a eu besoin que de 43 minutes pour remporter le premier set.

Elle a breaké le service de Magda Linette à trois reprises pour prendre l’avantage. Même si elle a abandonné le sien une fois, elle a marqué des points sur 65% de ses premiers ballons contre 41% pour la Polonaise.

La deuxième manche a rapidement pris la même tangente avec un break d’entrée de service face au 23e joueur mondial. Le Québécois avait une fiche de 2-0 derrière la ligne de fond et jouait avec confiance.

La 20ème raquette mondiale a su protéger cet écart face à une rivale qui lançait ses dernières armes dans la bataille.

C’est avec son cinquième break du match que Fernandez a lancé l’assaut final pour propulser son pays dans le dernier carré.

Je suis extrêmement heureux et fier de la façon dont j’ai joué et de la façon dont notre équipe a joué. Je suis ravi des succès de Marina et des victoires qu’elle nous apporte. Nous nous sommes battus dur à chaque match et je suis très excité de pouvoir jouer les demi-finales.

Je suis entré sur le terrain avec l’idée d’être le plus agressif possible et de ne pas laisser Magda respirer. Je suis heureux d’avoir pu exécuter mon plan et marquer de gros points en cas de besoin.conclut-elle.

Un grand retour de Stakusic

Plus tôt, Marina Stakusic, 258ème de la WTA, avait encore surpris avec une victoire de 4-6, 7-5 et 6-3 sur la 63ème mondiale Magdalena Frech.

Nés à trois jours d’intervalle (le 24 novembre 2004 pour Stakusic et le 27 novembre pour Frech, NDLR), les deux joueurs font leur première apparition sur une grande scène internationale.

Contrairement à sa prestation d’ouverture de la veille contre l’Espagne, Stakusic semblait plutôt ontarien. Rapidement mené 1-5, il a offert une bonne résistance jusqu’à ce que Frech remporte le premier tour en 52 minutes.

Marina Stakusic a remporté le premier match du Canada contre la Pologne à la Coupe Billie Jean King.

Photo : AP/Manu Fernández

C’est au service que la Canadienne a ouvert la porte à sa rivale avec seulement 59% de premières balles en jeu (19/32). Elle n’a marqué des points que sur 58% d’entre eux (11/19).

Le deuxième set a respecté la logique du service jusqu’à ce que Frech ouvre l’écart au cinquième jeu avec son troisième break du match. Le Polonais menait alors 4-2. C’était sans compter sur la combativité de Stakusic qui a remporté cinq des six matchs suivants pour forcer un tour final. Nous jouions depuis presque deux heures.

Inspirée et sans vergogne, Stakusic a rapidement pris l’avance 3-0 dans le set décisif en route vers sa deuxième grande victoire pour le Canada en l’espace de 24 heures.

Je pense que l’important pour moi était de continuer à me battre, à pousser et à trouver des solutions pour entrer dans une zone plus positive. Parce que quand je suis là-bas, j’ai l’impression que je peux très bien jouer. J’ai juste visé cette zone tout en restant calme.

Plus tard jeudi, Eugénie Bouchard, de Montréal, et Gabriela Dabrowski, d’Ottawa, ont gagné 6-2, 6-3 contre Weronika Falkowska et Katarzyna Kawa.

Coupe Billie-Jean-King : Stakusic et Fernandez brillent encore à Séville

La numéro 1 mondiale Iga Swiatek ne fait pas partie de l’équipe polonaise.

Le Canada est privé de la championne de l’US Open 2019, Bianca Andreescu, en raison de maux de dos.

Lors de leur seule autre rencontre dans le tournoi mondial alors connu sous le nom de Fed Cup, les Canadiens ont battu les Polonais 2-0 en phase de consolation, à Berlin, en mars 1980.

Le Canada était notamment représenté par Marjorie Blackwood, Nina Bland et Wendy Petteden.

L’Italie en demi-finale

Après une première victoire contre la France, l’Italie s’est qualifiée jeudi pour les demi-finales de la Coupe Billie-Jean-King en battant l’Allemagne.

Dans une confrontation du groupe D, Martina Trevisan (43e mondiale) a battu de justesse Eva Lys (130e) en deux sets de 7-6 (8/6) et 6-1 en 2 h 10 min.

Ensuite, Jasmine Paolini (30e) a facilement écarté Anna-Lena Friedsam (115e) 6-3, 6-2. Le doublé à suivre est désormais sans problème.

Chaque match de la compétition comprend deux matchs en simple et un match en double. Les premiers de chacun des quatre groupes accèdent aux demi-finales, prévues samedi, avant la finale dimanche.

L’édition 2022 a été remportée par la Suisse, victorieuse en finale face à l’Australie.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button