Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Coupe Billie Jean King : Leylah Fernandez renverse l’Espagne

[ad_1]

SÉVILLE, Espagne – La capitaine du Canada Heidi el Tabakh a lancé les dés en décidant de privilégier la jeunesse plutôt que l’expérience lors du premier match de la Coupe Billie Jean King du Canada contre l’Espagne.

Son pari a été payant mercredi, lorsque la recrue ontarienne Marina Stakusic a surpris Rebeka Masarova 6-3, 6-1 pour signer la victoire la plus importante de sa jeune carrière.

« J’ai juste essayé d’avoir une très bonne énergie dès le début et de montrer que je méritais d’être ici », a déclaré le joueur de 18 ans. Je suis très content de ma prestation. »

La Québécoise Leylah Fernandez a confirmé la victoire du Canada dans cette série au meilleur des trois en battant Sara Sorribes Tormo 7-6 (9), 7-6 (7).

Fernandez, 35e mondial, a eu besoin de 2 heures et 53 minutes pour remporter ce match en montagnes russes. Elle a effacé un déficit de 5-2 dans le deuxième set puis a sauvé deux balles de set au bris d’égalité avant de triompher sur sa première balle de match.

L’affrontement entre le Canada et l’Espagne se terminera plus tard mercredi par un match de double. Gabriela Dabrowski et la Québécoise Eugénie Bouchard affronteront Cristina Busca et Marina Bassols. Bouchard a succédé à Fernandez.

Stakusic, qui est classé 258e mondial, a mis à peine plus d’une heure pour venir à bout de Masarova, 65e mondiale, sur le ciment de l’Estadio la Cartuja de Séville. Elle a également battu la joueuse la mieux classée depuis le début de sa carrière professionnelle.

Les choses auraient pu devenir incontrôlables en fin de match, lorsque Stakusic a affronté trois balles de break alors qu’il menait 4-1 dans le deuxième set. Masarova n’a toutefois pas pu profiter de l’occasion pour ébranler la représentante de l’unifolié. Stakusic est plutôt revenue à l’attaque lors du match suivant en effectuant son quatrième break pour sceller l’issue du match.

La joueuse de Mississauga a donc converti quatre de ses sept balles de break face à Masarova, qui n’a pas réussi à la briser en cinq tentatives. De plus, Stakusic a marqué 75 pour cent de ses points avec son premier service, contre seulement 56 pour cent pour son adversaire. Le représentant de l’unifolié a aussi su limiter les fautes directes; elle en a commis neuf, contre 33 pour l’Espagnole.

« Je pense que mon calme était très important aujourd’hui », a observé Stakusic. Je suis fier de moi pour être resté calme pendant la confrontation. »

Rebecca Marino, de Vancouver, sera au repos mercredi. Le Canada doit disputer son deuxième match de phase de groupes jeudi contre la Pologne.

Le pays vainqueur du groupe C, auquel appartient le Canada, accédera aux demi-finales. La finale de cette compétition, qui réunit 12 équipes nationales, doit avoir lieu dimanche.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button