Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Coupe Billie Jean King : Fernandez et Dabrowski envoient le Canada en finale

[ad_1]

SÉVILLE, Espagne – Le génie de Leylah Fernandez et Gabriela Dabrowski a permis au Canada de vaincre la République tchèque en deux sets de 7-5, 7-6 pour se qualifier pour la première finale de la Coupe Billie Jean King. Le Canada affrontera l’Italie.

Les Canadiennes, 8e et 20e mondiales en double, ont battu Barbora Krejcikova et Katerina Sinakova, 13e et 10e mondiales dans un match serré.

Il s’agissait de la première demi-finale à laquelle le Canada participait en 35 ans, contre les Tchèques qui avaient gagné 11 fois dans le passé.

« C’était une belle journée pour nous », a déclaré Leylah Fernandez. Gaby était toujours là pour attaquer et prendre le dessus. Je suis heureux d’avoir un super partenaire (Dabrowski), qui peut me montrer comment faire. »

Leylah Fernandez de Laval a permis au Canada de maintenir ses espoirs de qualification pour le duel ultime grâce à une victoire en trois sets de 6-2, 2-6, 6-3 contre la Tchèque Marketa Vondrousova plus tôt samedi à Séville, en Espagne.

Fernandez a battu la septième joueuse mondiale malgré huit doubles fautes – elle n’en avait commis que cinq lors de ses deux matchs précédents cette semaine – et bien qu’elle ait été victime d’un break de service lors du premier jeu du tour décisif.

Fernandez, classée 35e au classement WTA, a cependant réagi avec panache, récoltant un break lors du match suivant et un autre lors du quatrième match.

Elle a également fait preuve d’un courage remarquable lors du neuvième jeu du troisième set en effaçant trois balles de break pour finalement clôturer le duel après deux heures et deux minutes d’action grâce à un revers que Vondrousova n’a pas pu récupérer.

Pour Fernandez, il s’agit d’une cinquième victoire en carrière contre un joueur classé parmi les 10 premiers.

Deux ensembles très différents

Les deux premiers sets entre Fernandez et Vondrousova, deux gauchères, étaient presque exactement opposés.

La Lavalloise a remporté les quatre premiers jeux du choc, dont le tout premier, sur son service, après avoir affronté six balles de break.

Vondrousova a tenté de revenir en force lorsqu’elle a remporté le service de Fernandez, puis le sien, pour porter le score à 4-2.

Cependant, Fernandez a fermé la porte à son service au septième jeu et a ajouté un troisième break dans le premier set, profitant d’un coup droit trop long de la Tchèque.

Dans le deuxième set, Vondrousova ressemblait davantage à la joueuse qui a remporté l’Open de Wimbledon en juillet.

Elle a remporté les quatre premiers jeux du set, ne accordant que sept points à Fernandez.

Vondrousova a notamment remporté 85 pour cent des points après avoir placé son premier point en jeu, contre seulement 39 pour cent dans le premier set et n’a fait face à aucune balle de break.

Problèmes de service

Lors du premier match en simple, la jeune Canadienne Marina Stakusic s’est inclinée en deux sets de 6-2, 6-1 contre Barbora Krejcikova.

Après deux performances de haut niveau et pas forcément attendues en début de semaine, Stakusic n’a eu que très peu d’occasions de trouver son rythme, notamment sur son service, qu’elle n’a remporté que deux fois en huit tentatives, face à une rivale aguerrie, championne de Roland-Garros en 2021. et détentrice de la 10ème place au classement WTA.

Stakusic, qui a participé à la compétition au 258e rang mondial, a connu ses meilleurs moments du match lors du deuxième jeu du deuxième set. Après avoir perdu son service lors du premier match – ce qui lui est également arrivé dans le premier set – Stakusic a démontré ses talents de combattante.

La Canadienne n’a obtenu que deux occasions de break lors de l’affrontement et a converti la deuxième lorsque Krejcikova a envoyé un coup droit croisé hors des limites, portant le score à 1-1 dans le deuxième set.

Krejcikova a répondu en remportant 12 des 14 points suivants, dont 10 de suite, en route vers deux autres breaks de service et une avance de 4-1.

Au service contre un déficit de 1-5, Stakusic a sauvé une première balle de match avec un revers gagnant en parallèle. Cependant, elle a cédé en seconde lorsque Krejcikova a réussi un joli drop shot avec un coup droit croisé que la Canadienne n’a pas réussi à atteindre.

Malgré cette défaite, Stakusic a ouvert les yeux à bien des gens au cours de la semaine. Ses victoires en simple, d’abord contre l’Espagnole Rebeka Masarova en deux sets, puis contre la Polonaise Magdalena Frech en trois sets, après avoir concédé le premier set, ont permis au Canada d’accéder au stade des demi-finales.

Dans l’autre duel de demi-finale, l’Italie a battu la Slovénie grâce aux victoires de Martina Trevisan et Jasmine Paolini en simple.

Pour l’Italie, qui a remporté cette compétition à quatre reprises, ce sera sa première participation à la finale depuis 2013.

Alors que le Canada cherche à se qualifier pour le duel ultime de la finale de la Coupe Billie Jean King pour la première fois de son histoire, la République tchèque espère remporter le tournoi pour une 12e fois.

Les Etats-Unis, éliminés vendredi par la République tchèque, dominent avec 18 titres.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button