Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Construction de 8 000 logements | Québec et Ottawa investissent 1,8 milliard

[ad_1]

(Longueuil) Des milliards sont tombés sur Longueuil jeudi pour des investissements dans le logement qui ont toutefois tardé à se concrétiser malgré les annonces successives.


Par temps froid sous les flocons de neige, les premiers ministres Justin Trudeau et François Legault ont annoncé de nouveaux fonds de 1,8 milliard pour la construction de logements derrière le projet Habitation Espoir, un immeuble presque terminé de 30 logements sociaux destinés aux personnes à risque d’itinérance ou en voie de disparition. il.

François Legault a précisé que son gouvernement, depuis cinq ans, « a investi » 3,9 milliards dans le logement auxquels s’ajoute la somme de 1,8 milliard – financé à parts égales de 900 millions par Ottawa et Québec –, tout en reconnaissant que « le défi maintenant est construire ».

La crise du logement, que M. Legault qualifie désormais de « problème vraiment grave », est attribuable, selon lui, à l’augmentation de l’immigration, à l’augmentation du nombre de personnes vivant seules, aux taux hypothécaires élevés et à « l’hyperréglementation ».

Une bureaucratie qui ne cesse d’enfler

« Le défi auquel nous sommes confrontés est de supprimer la bureaucratie. C’est vraiment le gros problème car là aussi nous décourageons les propriétaires potentiels avec trop de bureaucratie », a-t-il déclaré.

À ses côtés, la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, a reconnu que les villes ont du travail de déblaiement à faire. « C’est vrai qu’on demande beaucoup, que c’est très lourd, que ça peut être très fastidieux. »

Mmoi Fournier, qui préside le comité logement à l’Union des municipalités, a expliqué que « la réalité est que les villes construisent leurs règlements, ajoutent et ajoutent des règlements, mais très rarement on les enlève », donnant comme exemple qu’il y a 1800 règlements de zonage à Longueuil seulement. .

Le premier ministre Justin Trudeau, qui a participé à l’annonce, a ajouté que ces processus « fastidieux et parfois complexes » constituent un problème récurrent partout au Canada. « Nous avons entendu des promoteurs, des partenaires, des maires, des provinces qui ont dit qu’il fallait accélérer la densification, modifier les règles de zonage, accélérer les processus de permis. »

L’optimisme de Justin Trudeau

Mais Justin Trudeau se dit convaincu que cette crise sera résolue. « Nous avons connu, au cours de notre histoire, des crises du logement, que ce soit à la fin de la Seconde Guerre mondiale, que ce soit lorsque les baby-boomers cherchaient à acheter des maisons et nous avons pu y répondre et nous y répondrons encore aujourd’hui. »

Construction de 8 000 logements | Québec et Ottawa investissent 1,8 milliard

PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, LA PRESSE CANADIENNE

Justin Trudeau

La ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, a expliqué que les amendements qu’elle a apportés au projet de loi 31 sur l’habitation permettront aux municipalités de « sauter plusieurs étapes ».

« Mon engagement est que nous passions sans délai de cette annonce de financement à la construction des projets. Il est temps d’exécuter. Il doit sortir pour répondre aux besoins de nos concitoyens », a-t-elle insisté.

La somme de 1,8 milliard est composée de 900 millions provenant du Fonds fédéral pour accélérer la construction de logements, un montant auquel le gouvernement du Québec a égalé dans sa mise à jour économique en début de semaine. François Legault s’est réjoui de voir cet argent accordé par Ottawa sans conditions.

8 000 logements sociaux et abordables

Le coût moyen de construction d’un logement est de 225 000 dollars et la somme annoncée jeudi devrait donc permettre de construire 8 000 logements sociaux et abordables – d’ici quatre ans, promettons-nous – dont 500 qui seront réservés aux itinérants ou risquant de le devenir.

Au Québec, le porte-parole de Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, a salué l’annonce, mais a dénoncé l’échéance prévue pour la construction des 8 000 logements, alors que son parti réclame le début des travaux. de 10 000 logements sociaux dans les deux prochaines années.

M. Fontecilla rappelle également que, selon une motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale, « les 1,8 milliard investis doivent impérativement être consacrés au logement social non marchand, qu’il s’agisse des HLM, des ASBL d’habitation ou des coopératives d’habitation.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button