Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Consommation. Le gouvernement va instaurer une prime de 25 euros pour réparer les écrans de smartphones

[ad_1]

A compter du 1er janvier 2024, l’Etat va mettre en place une prime à la réparation de 25 euros pour inciter les particuliers à faire réparer leurs écrans de smartphone cassés, a annoncé ce mercredi le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu.

« Réparer au lieu de changer »

Ce montant sera déduit de la réparation, à condition qu’elle soit effectuée par un réparateur spécialement agréé, précise-t-il sur M6. Aujourd’hui, 15 millions de smartphones sont vendus chaque année en France et 1,5 million font l’objet d’une réparation, a souligné le ministre, soulignant que « réparer au lieu de changer, c’est éviter de puiser dans les ressources, c’est éviter les émissions de CO2 et aussi une question de pouvoir d’achat ». La « prime à la réparation » a été mise en place fin 2022 pour une série d’équipements électriques et électroniques. Elle varie de 10 à 45 euros selon les produits, et est financée par des « éco-contributions » incluses dans le prix de tous les appareils.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur  » J’accepte « des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Alors que la demande concerne souvent les téléphones portables, l’association Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV), chargée de gérer un observatoire du fonds de réparation, a plaidé pour un soutien à la réparation des écrans cassés, jusqu’ici exclue. Aujourd’hui, le nombre de réparateurs agréés pour tous ces équipements approche les 5 000, et le ministre en espère 7 000 à 8 000 d’ici la fin de l’année.

[ad_2]
Fr1

Back to top button