Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Comment lutter contre la dépression saisonnière ?

[ad_1]

Vous faites peut-être partie de ceux qui, durant cette période hivernale, éprouvent une plus grande fatigue physique et mentale : c’est ce qu’on appelle la dépression saisonnière. Parmi les symptômes, il y a ceux généraux de la dépression, comme la tristesse, évidemment, la fatigue, le manque de motivation, le fait de ne pas vouloir sortir.

À cela, il faut ajouter les symptômes spécifiques à la dépression saisonnière, comme besoin de beaucoup de sommeil. Nous pouvons augmenter notre temps de sommeil, ce qui n’est pas normal en cas de dépression. On aura également tendance à gagner du poids en s’adonnant à des sucreries, souvent des aliments sucrés et gras, afin de nous remonter le moral.

Il ne faut cependant surtout pas attendre le retour du printemps pour aller mieux. Mais alors, quelles sont les solutions pour s’en sortir ? La psychiatre Marine Colombel a quelques astuces en sa possession.

La lumière comme remède

C’est LA solution (presque) miracle. Au niveau génétique, nous ne sommes pas tous égaux, ce qui signifie que l’horloge interne est beaucoup plus sensible chez certaines personnes que chez d’autres. Alors, si notre sommeil s’allonge et que la tristesse s’installe, la lumière est une des excellentes solutions. Cela peut être naturel, en sortant, surtout le matin, en faisant des activités de plein air. Si cela ne suffit pas, la luminothérapie peut être une solution possible.

Pour preuve, il existe un ratio entre le Nord et le Sud sur la dépression saisonnière. Plus au sud, le pourcentage de la population souffrant de dépression est plus faible. Au contraire, plus Nordpar exemple en Norvège, en Suède ou en Finlande, la dépression saisonnière touche 20% de la populationune proportion énorme.

Va voir ton médecin

La dépression saisonnière a une base génétique, contrairement aux autres types de dépression. Ce qui veut dire que ce n’est pas notre faute, c’est ce que c’est. Il faut être encore plus vigilant si la personne a déjà souffert de dépression saisonnière au cours des années précédentes. N’attend pas : aller voir un psychiatre ou un médecin généraliste à la fin de l’été.

La solution à la dépression saisonnière est très spécifique. Si les cas extrêmes nécessitent des antidépresseurs, la luminothérapie peut résoudre de nombreuses situations. Cette pratique nécessite l’utilisation de des lumières très spécifiques qui reproduisent la lumière du soleil sous laquelle la personne est exposée une à deux heures chaque matin et permet bien régler notre horloge interne encore.

Faites attention à votre alimentation

En plus de la lumière, certains aliments sont extrêmement importants. Pour le moral, c’est le chocolat, et plus généralement tout ce qu’il y a oméga 3que l’on retrouve dans les poissons gras comme le saumon, ou dans les noix.

Sinon, Vitamine D a été découvert beaucoup plus récemment. Souvent donné pour les os, pour éviter l’ostéoporose, il est aussi utile pour notre humeur. Avec une carence en vitamine D, il est possible de souffrir de dépression.

La rédaction recommande

Des nouvelles de la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL, abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre quotidiennement toute l’actualité

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button