Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Comment les pirates exploitent le programme de Google pour créer des botnets

[ad_1]

Bien que la firme de Mountain View soit consciente de cette vulnérabilité, il ne semble pas y avoir de correctif pour le moment. En revanche, il n’identifie aucune attaque utilisant le Google Calendar RAT, bien que partagé par Alessandroni sur GitHub depuis juin 2023. L’outil circule également très bien sur les forums clandestins du dark web, ce qui montre l’intérêt qu’il suscite chez les hackers. .

Pour Google, il s’agit d’un véritable pierre dans le sable, mais qui s’inscrit dans une tendance qu’il observe depuis un certain temps. Dans un récent rapport sur les menaces informatiques, la firme explique : « Plutôt que de s’appuyer sur des infrastructures qu’ils exploitent eux-mêmes ou qu’ils louent auprès de services criminels, de nombreux acteurs malveillants privilégient de plus en plus les services cloud légitimes pour héberger leur infrastructure. « .

Cela permet de déployer des attaques difficiles à détecter, dans un environnement dans lequel les victimes se sentent en confiance. Pire encore, cela permet d’accéder à des informations stockées sur leurs appareils, et donc à une myriade de données personnelles. La prudence est donc de mise pour le moment, si elle peut vraiment être utile dans le cas de Google Calendar RAT.

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button