Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Cinq choses à surveiller pour le match contre les Canucks

[ad_1]

Après une victoire émouvante contre les Bruins de Boston, le Canadien recevra la visite de la meilleure attaque de la LNH, les Canucks de Vancouver. Ce sera un match spécial pour Tanner Pearson.

• Lire aussi : On a passé une soirée avec « Tante Alice », la plus grande fan des Canadiens… à 96 ans

• Lire aussi : Quand Montembeault refuse une invitation de Swayman

• Lire aussi : Kaiden Guhle règle le débat en prolongation

Le journal vous propose cinq éléments à surveiller pour cette rencontre.

Cinq choses à surveiller pour la visite des Canucks.

1 – Toujours sans Armia et Ylönen

Nous ne touchons pas à une formule gagnante. Malgré un deuxième match en autant de soirs, Martin St-Louis conservera la même formation. En attaque, Jesse Ylönen et Joel Armia sauteront à nouveau leur tour. Ylönen assistera à un cinquième match consécutif depuis le pont de presse, contre deux pour Armia.

Sur la ligne bleue, Jordan Harris représentera un cas discutable. Blessé au haut du corps en deuxième période face aux Bruins, Harris a patiné pendant une dizaine de minutes dimanche matin. Le CH se protégera avec le rappel du défenseur Gustav Lindström du Rocket de Laval.

2 – Au tour de Jake Allen

Cayden Primeau à Détroit contre les Red Wings, jeudi. Samuel Montembeault à Montréal contre les Bruins, samedi. On continue la rotation avec un départ de Jake Allen contre les Canucks, dimanche, toujours sur la glace du Centre Bell.

À son dernier départ contre le Lightning, Allen a accordé quatre buts sur neuf tirs en première période avant de passer le flambeau à Montembeault.

Allen a une fiche de 3-2-1 avec une moyenne de 3,10 et un pourcentage d’arrêts de ,910 cette saison. Il sera opposé à un ancien Canadien, qui n’a jamais porté le maillot du CH, Casey DeSmith.

Acquis dans l’échange contre Tanner Pearson, DeSmith passe un bon moment à Vancouver avec une fiche de 3-0-1, une moyenne de 2,82 et un pourcentage d’arrêts de 0,919.

3 – De l’argent au tableau

« Je suis sûr qu’il va mettre une somme, je l’ai déjà taquiné à ce sujet ! J’espère que nous gagnerons pour lui ce soir.

Johnathan Kovacevic a révélé un petit secret en faisant cette confession à propos de Tanner Pearson. Tradition oblige, Pearson inscrira une somme d’argent sur le tableau de l’équipe pour pousser ses coéquipiers à remporter ce match symbolique pour lui.

« J’ai joué contre une de mes anciennes équipes dans le passé, mais ce sera différent, puisqu’il y a encore plusieurs visages familiers chez les Canucks », a déclaré Pearson. Mais c’est énorme, ce qu’il a dit, Kovacevic devrait se concentrer sur son propre argent !

4 – Une équipe offensive

Les Canucks représentent l’une des belles histoires de la LNH en début de saison avec une fiche de 10-3-1. Elias Pettersson trône en tête du circuit avec 25 points (7 buts, 18 passes décisives) et Quinn Hughes domine les défenseurs avec 22 points (5 buts, 17 passes décisives).

Getty Images via AFP

«Tout le monde est sur la même longueur d’onde et nous avons une très bonne structure», a déclaré l’ailier Anthony Beauvillier, décrivant le départ de son équipe. Nous avons également une contribution de tous nos joueurs.

Les Canucks sont l’équipe qui marque le plus de buts en moyenne par match (4,36).

5 – L’équipe de Rick Tocchet

Derrière le banc des Canucks depuis janvier 2023 après le limogeage de Bruce Boudreau intervenu en trombe, Rick Tocchet a désormais eu le temps de laisser sa marque dans son équipe.

« Nous avons joué une trentaine de matchs sous la direction de Rick l’an dernier, se souvient Beauvillier. Il a imposé sa structure et les clés qu’ils voulaient pour notre équipe. Mais avec le camp, nous avons réussi à pénétrer encore plus dans son système.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button