Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

cinq choses à savoir sur cette invention française qui fête ses 70 ans

[ad_1]

De quoi attirer vendredi 20 octobre deux ministres, en l’occurrence Roland Lescure (industrie) et Christophe Béchu (transition écologique), à ​​Lorsgey, une commune de 2 500 logements située en Côte-d’Or, à une trentaine de kilomètres de Dijon ? Le 70ème anniversaire de la cocotte minute.

► Un brevet déposé par SEB

La cocotte minute est une marque et un brevet déposés en 1953 par la Société d’embossage de Bourgogne, plus connue aujourd’hui sous le nom de Seb. Cette entreprise est issue d’un atelier de ferblanterie créé en 1857 à Lorsgey par la famille Lescure (sans lien direct avec le ministre).

D’abord appelée « super-casserole », la cocotte-minute en inox s’inspire d’autres systèmes développés précédemment, comme l’Auto-Thermos, qui reprenait le même principe : l’eau est portée à ébullition dans un récipient hermétiquement fermé. fermé, avec une valve pour laisser s’échapper la vapeur.

► Deux fois plus rapide qu’un faitout

L’autocuiseur réduit le temps de cuisson grâce à la vapeur sous pression. Selon Seb, la cuisson est deux fois plus rapide avec une cocotte minute qu’avec une cocotte traditionnelle Tefal, une autre marque de l’entreprise française.

Selon France Bleu, qui a mené l’enquête, « Il faut par exemple une heure pour cuire un bœuf bourguignon contre trois dans une cocotte. » La température à l’intérieur de la fameuse cocotte atteint plus de 110 degrés.

► Une cocotte minute réparable 15 ans

Chaque acquéreur d’une cocotte minute bénéficie d’un engagement de « réparabilité » de 15 ans chez un constructeur qui se présente comme un fervent défenseur du « Réparer plutôt que jeter ».

Christophe Béchu doit aussi profiter de sa visite à Lorsgey pour faire des annonces sur la « prime à la réparation », créée pour inciter les Français à faire réparer les objets et appareils.

Parce qu’elle est plus rapide, la cocotte minute est également censée consommer 50 % d’énergie en moins qu’une cocotte et préserver 80 % des vitamines des légumes.

►17 modèles au catalogue

Depuis 1953, Seb élargit son catalogue. Son site propose désormais 17 modèles de cocottes minute. Cela va du basique « Authentique 4,5 l » à 117,99 € au luxe « Nutricook » à 209,99 €, en passant par le « Clipso Minut Eco Respect 9 l » à 141,99 €.

Tous sont fabriqués à Lorsgey, dans l’usine « historique » du groupe, d’où sortent chaque année 800 000 autocuiseurs.

► 75 millions d’exemplaires vendus

La cocotte minute s’est vendue à 75 millions d’exemplaires en 70 ans. Son succès a contribué à la croissance de Seb, devenu un géant mondial de l’électroménager avec un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros en 2021.

La rémunération du patron de Seb fait sensation

Le groupe emploie 33 000 personnes dans le monde et possède une trentaine de marques (Calor, Tefal, Moulinex, Rowenta, Lagostina…). Toujours actionnaires de Seb, les Lescure possèdent désormais la 59e fortune de France, selon le classement Challenge, avec un actif de 2 milliards d’euros.

[ad_2]
Fr1

Back to top button