Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Christine Sinclair prendra sa retraite de l’équipe féminine de soccer du Canada à la fin de l’année

[ad_1]

Après avoir mené le Canada à la médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo en août 2021, la capitaine Christine Sinclair a pris conscience.

Christine Sinclair prendra sa retraite de l'équipe féminine de soccer du Canada à la fin de l'année

« Après Tokyo, au fond de moi, je savais que je ne voulais pas jouer à Paris », a-t-elle déclaré en faisant référence aux Jeux olympiques de 2024. « La façon dont les Jeux olympiques de Tokyo se sont terminés est imbattable.

« Je voulais donner une chance de plus pour la Coupe du Monde, simplement parce que je pensais vraiment que nous pourrions y réussir et que nous n’avions pas réussi depuis longtemps en Coupe du Monde. »

Cela ne devait pas être le cas. Le Canada est rentré tôt d’Australie cet été, n’ayant pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale lors du sixième voyage de Sinclair à la vitrine du football.


Cliquez pour lire la vidéo : « La légende du football canadien Christine Sinclair s'attaque à ses adversaires sur et hors du terrain »


La légende canadienne du soccer Christine Sinclair s’attaque à ses adversaires sur et hors du terrain


Ce n’était pas la fin qu’elle souhaitait.

L’histoire continue sous la publicité

Sinclair a donc continué, aidant le Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris le mois dernier lors d’une apparition de 35 minutes sur le banc lors du match retour de la victoire totale de 4-1 contre la Jamaïque. Mais l’athlète de 40 ans originaire de Burnaby, en Colombie-Britannique, met maintenant un terme à sa carrière canadienne, affirmant qu’elle prendra sa retraite du football international à la fin de l’année.

«Je peux m’asseoir ici et savoir que j’ai littéralement fait tout ce que je pouvais et que j’ai tout donné à cette équipe nationale depuis l’âge de 16 ans», a-t-elle déclaré à La Presse Canadienne. « En ce qui concerne ce que j’ai fait et connaissant le travail que j’y ai consacré, je n’ai aucun regret. Je sais que j’ai fait tout ce que je pouvais aussi longtemps que possible. Et l’équipe est entre de bonnes mains pour aller de l’avant.

Tout en mettant fin à sa carrière canadienne, Sinclair prévoit jouer une saison de plus pour les Thorns de Portland de la NWSL l’année prochaine.

Sinclair, le meilleur buteur de tous les temps au monde avec 190 buts en 327 matches seniors, devrait disputer quatre autres matchs pour le Canada, 10e, en commençant par deux matchs amicaux plus tard ce mois-ci contre le Brésil, 9e, à Montréal le 28 octobre et Halifax, le 31 octobre.


Cliquez pour lire la vidéo : « Christine Sinclair revient sur ses réalisations remarquables »


Christine Sinclair revient sur ses réalisations remarquables


Canada Soccer devrait annoncer deux autres matchs à domicile pour la dernière fenêtre internationale de la FIFA de l’année, qui se déroulera du 27 novembre au 6 décembre. Une source a déclaré que l’un des matchs se déroulerait à Vancouver contre l’Australie, 11e au classement mondial. L’autre match devrait se dérouler dans la même région contre le même adversaire.

L’histoire continue sous la publicité

Quatre matchs à domicile permettront à Sinclair de dire au revoir à domicile.

«Cela a rendu ma décision très facile», a-t-elle déclaré. « En jouant pour l’équipe nationale aussi longtemps que je le fais, nous n’avons pas pu beaucoup jouer à domicile. Ce sera spécial pour moi.

Sinclair est clairement en paix avec la décision.

«Pour moi, c’est juste le temps», dit-elle. « J’ai commencé à me surprendre à penser à partir en vacances, à passer du temps avec ma famille, à aller dans mon chalet – choses qui ne m’auraient jamais traversé l’esprit il y a cinq ans. Mais en même temps, ça m’excite de jouer professionnellement (pour Portland) mais où il faut se concentrer sur une chose. Il semblait juste qu’il était temps.

Sinclair est le visage du soccer canadien depuis longtemps, un talent de classe mondiale avec des valeurs locales. Pas du genre à rechercher l’attention, elle a fait l’essentiel de son discours sur le terrain.


Cliquez pour lire la vidéo : « La Canadienne Christine Sinclair bat le record international de football avec 185e but »


La Canadienne Christine Sinclair bat le record international de soccer avec 185e but


Elle a rendu facile de marquer des buts, en plaçant simplement le ballon là où le gardien de but ne se trouve pas.

L’histoire continue sous la publicité

« Elle ne fait rien de scandaleux », a déclaré l’attaquante canadienne Janine Beckie en 2020. « Comme si elle n’était pas le genre de joueuse qui lance le ballon au-dessus de sa tête, jongle avec lui cinq fois et le frappe dans le haut des 90 (en haut à gauche ou à droite du terrain). but). Il y a ce genre de joueurs, mais ce sont des joueurs de haut en bas.

« C’est l’attaquante la plus constante avec laquelle j’ai jamais joué parce qu’elle est l’une des attaquantes les plus simples que j’ai jamais vues. Elle fait toutes les choses fondamentales au mieux de ses capacités.

« On ne la remarque pas vraiment jusqu’à ce qu’elle mette le ballon au fond des filets », a ajouté Kenneth Heiner-Moller, alors entraîneur du Canada. « Mais si vous assistez à certaines de nos séances, vous pouvez voir à quel point elle travaille dur pour devenir cette joueuse imperceptible qui effectue un changement, puis se présente tout d’un coup dans la surface de réparation. »

Sinclair a également aidé l’équipe canadienne à créer un environnement qui accueille petits et grands – et tout le monde entre les deux.

Sinclair dit qu’elle aimerait devenir entraîneur après avoir pris sa retraite pour de bon, mais pas en tant qu’entraîneur-chef.


Cliquez pour lire la vidéo : « La star du football Christine Sinclair aide à collecter des fonds et à sensibiliser la population à la sclérose en plaques »


La star du football Christine Sinclair aide à collecter des fonds et à sensibiliser la population à la sclérose en plaques


« Cela semble horrible et stressant et quelque chose qui ne m’intéresse pas à ce stade », a déclaré Sinclair en riant. « Mais l’idée d’être un entraîneur spécifique à une unité, comme pour les attaquants par exemple, est quelque chose qui m’excite.

L’histoire continue sous la publicité

« Mais en même temps, lorsque j’arrêterai de jouer pour de bon, je sais que j’aurai beaucoup d’opportunités et d’options. »

Sinclair a connu une période difficile avant la Coupe du monde, en tant que capitaine d’une équipe aux prises avec son instance dirigeante dans un long conflit de travail qui n’a pas encore été résolu.

« De toute évidence, il reste encore beaucoup de travail à faire, en termes de recrutement de jeunes joueurs, d’équipes nationales de jeunes et d’une ligue professionnelle », a-t-elle déclaré. « J’ai toujours peur que si nous ne changeons pas certaines choses, nous serons laissés pour compte en tant que programme. Mais en ce qui concerne les joueurs qui sont là, ils vont bien. Ils vont être géniaux.

Cela dit, Sinclair affirme que la concurrence devient de plus en plus rude. La récente Coupe du Monde a montré qu’il y avait plus de prétendants que jamais.

Cela a été un long parcours sous les couleurs canadiennes.

Sinclair a fait ses débuts chez les seniors à 16 ans – alors la plus jeune joueuse du Canada – en mars 2000 lors d’une défaite de 4-0 contre la Chine à la Coupe de l’Algarve. Elle a marqué son premier but deux jours plus tard lors de sa deuxième sortie senior, battant le gardien vedette Bente Nordby dans une défaite 2-1 contre la Norvège.


Cliquez pour lire la vidéo : « Christine Sinclair honorée à titre d'Officier de l'Ordre du Canada »


Christine Sinclair honorée à titre d’Officier de l’Ordre du Canada


Sinclair avait déjà impressionné chez les jeunes, marquant 27 buts en 19 matches internationaux en 2002-02. Dix de ces buts ont été inscrits lors de la course du Canada à la finale du Championnat du Monde Féminin U-19 de la FIFA à Edmonton en 2002.

L’histoire continue sous la publicité

Sinclair a battu le record du monde de 184 buts d’Abby Wambach le 29 janvier 2020, avec son deuxième but dans une victoire de 12-0 contre Saint-Kitts-et-Nevis lors du Championnat de qualification olympique féminin de la CONCACAF au HEB Park à Edinburg, au Texas.

Le but égalisateur est survenu sur un penalty à la septième minute. Le 185e but a été marqué à la 23e minute alors que Sinclair, laissé seul, a converti une passe d’Adriana Leon.

Jamais du genre à se vanter, Sinclair avait eu plus peur que sa course au record ne serve de distraction à l’équipe.

Sinclair disputait son 290e match en carrière pour le Canada. Wambach, qui a pris sa retraite en 2015, a compilé son total en 255 matchs.

Saint-Kitts, alors classé n°127 mondial, est devenu le 41e pays sur lequel Sinclair avait marqué.

Sinclair a participé à quatre Jeux olympiques, menant également l’équipe à la médaille de bronze en 2016 à Rio de Janeiro.


Cliquez pour lire la vidéo : « Une star canadienne du football fait équipe avec la Société canadienne de la SP »


Une star canadienne du football fait équipe avec la Société canadienne de la SP


Son tour du chapeau lors d’une défaite 4-3 après prolongation aux États-Unis en demi-finale à Londres en 2012 reste un souvenir indélébile pour beaucoup. Et après la défaite, elle a rallié ses coéquipières déprimées dans le vestiaire.

L’histoire continue sous la publicité

C’était un discours rare de la part du skipper.

« Je pense que souvent les meilleurs dirigeants ne disent pas grand-chose mais quand ils parlent, les gens écoutent. Parce qu’ils ne disent pas grand-chose», a déclaré John Herdman, alors entraîneur de l’équipe féminine.

«Je suis ému à chaque fois que je pense au discours», a déclaré la gardienne Erin McLeod.

Les Canadiennes ont battu la France 1-0 dans le match pour la médaille de bronze grâce à un but de Diana Matheson dans le temps additionnel. Cette médaille est survenue 13 mois après que le Canada ait terminé bon dernier à la Coupe du monde 2011.

Le rôle de Sinclair a changé ces derniers temps.

Elle a débuté les matchs contre le Nigeria et l’Australie lors de la Coupe du monde et a quitté le banc pour entamer la seconde période contre l’Irlande, aidant à inverser la tendance avec sa compatriote Sophie Schmidt lors d’un retour 2-1.

L’entraîneur du Canada, Bev Priestman, a félicité sa capitaine pour son attitude et son éthique de travail avant la Coupe du monde, affirmant qu’elle avait réussi « brillamment » les tests de condition physique préalables au tournoi.

Elle a également remercié Sinclair pour avoir continué à évoluer.


Cliquez pour lire la vidéo : « L'olympienne Christine Sinclair s'attaque à la SP »


L’olympienne Christine Sinclair s’attaque à la SP


« Elle fait des passes critiques, elle est essentielle pour cette équipe », a déclaré Priestman en juillet. «Mais ce que je sais, c’est que cette équipe ne se limite plus à Christine Sinclair. Je pense que nous avons la profondeur sur la ligne avant, la ligne médiane, pour ne compter sur personne à chaque minute du tournoi et je pense que c’est ce que vous verrez (lors du tournoi).

L’histoire continue sous la publicité

« Mais je pense qu’elle est essentielle au succès de cette équipe. »

Le but n°190 est survenu le 5 juillet 2022, lors d’une victoire 6-0 contre Trinité-et-Tobago au Championnat W de la CONCACAF à Guadalupe, au Mexique.

Sinclair a été tenue à l’écart de la feuille de match lors des 16 matchs depuis, dont certains l’ont vue jouer dans un rôle de milieu de terrain plus réservé. Sur ses 327 apparitions pour le Canada, 312 étaient des départs.

À 40 ans et 38 jours au début de la Coupe du monde de cet été, Sinclair était le deuxième joueur le plus âgé du tournoi (derrière le Nigérian Onome Ebi, 40 ans et 73 jours).

Sinclair a vu un penalty arrêté lors du match contre le Nigeria, ce qui l’a empêchée de devenir la première joueuse – homme ou femme – à marquer lors de six Coupes du monde.



[ad_2]

En Sports

Back to top button