Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Cette haine qui nous gangrène

[ad_1]

Ressentez-vous cette atmosphère tendue, cette électricité dans l’air et cette anxiété ambiante qui nous enveloppe ? Les nouvelles désastreuses s’accumulent et pèsent lourdement sur notre moral.

Beaucoup d’entre nous avaient le moral au plus bas face aux massacres commencés le 7 octobre par le Hamas et qui se poursuivent aujourd’hui à Gaza avec les bombardements.

Cette guerre a eu pour effet de diviser notre société, d’alimenter la haine envers les autres et de nous éloigner les uns des autres. Il y a des pro-israéliens et des pro-palestiniens, et il est devenu impératif de choisir son camp sans s’en écarter. Comme si reconnaître la souffrance et les réactions de chacun revenait à les trahir.

Il a fallu que le premier ministre Trudeau appelle à la tranquillité d’esprit pour qu’une première voix s’élève et nous rappelle une évidence : notre allégeance, notre loyauté, notre fraternité doivent s’adresser en premier lieu à nos concitoyens. Notre rôle, chacun de nous, est de se protéger et de se soutenir mutuellement. Notre rôle est d’utiliser nos différences comme une force plutôt que de nous considérer les uns les autres comme des ennemis.

Quand je vois des synagogues attaquées, des écoles juives visées par des coups de feu, cela me déchire le cœur pour mon Québec et mon Canada. Quand j’entends les discours de Charkaoui et du Dr Sabbah, je ne reconnais plus notre compagnie.

Quand l’un de nous est insulté, attaqué, intimidé, nous devrions tous ressentir cette insulte, cette attaque, cette intimidation. Peu importe la religion de la victime ou la direction dans laquelle son cœur penche.

Comment pourrions-nous oublier cela ? Comment aurions-nous pu importer ce conflit et toute sa complexité ici, chez nous ? Comment avons-nous collectivement oublié que nous avons la chance d’être citoyens d’un pays de paix et de fraternité ?

Plus que jamais, nous avons besoin de dirigeants apaisants qui nous ramènent à la réalité et nous rappellent qui nous sommes réellement : un peuple de pacifistes qui abhorrent les querelles et les divisions.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button