Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Cette épingle dopée à l’IA veut rendre les smartphones obsolètes

[ad_1]

AI Pin combine l’obsolescence d’une épingle avec le modernisme de l’intelligence artificielle. Un mariage qui devrait faire oublier les smartphones, à condition d’apprécier de voir sa main servir d’écran…

© Humain

L’intelligence artificielle semble prête à s’immiscer partout : dans les smartphones bien sûr, avec le Galaxy S24 qui promet de faire le plein d’IA ; dans nos PC, avec la volonté affichée de Microsoft de faire la part belle à l’IA ; ou encore dans les jeux vidéo, notamment dans GTA VI. Grâce à Humane, une startup fondée par d’anciens salariés d’Apple, dont Imran Chaudhri, il trouve également des hôtes inattendus comme le pin, avec le AI Pin.

Comme son nom l’indique, c’est une épingle, mais renforcée par l’intelligence artificielle. Après une première présentation il y a quelques mois, l’objet fera l’objet d’un lancement officiel d’ici quelques heures. Plusieurs caractéristiques ont cependant fait l’objet d’indiscrétions.

Lire > L’intelligence artificielle pense comme un pigeon sur des sujets complexes

Un pin’s qui parle, projette et enregistre !

Le lancement officiel aura lieu le 9 novembre prochain, mais notre confrère de The Verge dresse déjà un portrait assez complet de l’appareil. Comme le montre la démonstration précédente, cette AI Pin ne mesure que quelques centimètres de long et de large. Il est capable de projeter directement sur la main ; il est donc défini comme un appareil autonome plutôt qu’un simple accessoire dépendant d’un smartphone (que vous tenez également dans votre main, en principe). D’ailleurs, selon les membres de Humane, leur AI Pin est bel et bien destiné à remplacer les smartphones.

La petite boîte contient une pile. Notre confrère ne connaît pas la capacité et l’autonomie de celui-ci, mais précise que l’appareil sera livré avec deux « boosters de batterie ». L’appareil dispose d’une caméra, de différents capteurs (profondeur et mouvement), d’un haut-parleur (il est également possible de le connecter à des écouteurs Bluetooth) et d’un microphone (pour des raisons de confidentialité, un voyant indique qu’un enregistrement est en cours). Tout est piloté par un processeur Qualcomm Snapdragon non spécifié.

Les interactions avec l’AI Pin s’effectuent de différentes manières : par la voix naturellement, mais aussi par des visuels et des gestes grâce à la caméra.

Comme indiqué ci-dessus, Humane a considéré son AI Pin, qui fonctionne sous un système d’exploitation appelé Cosmos, en tant qu’appareil autonome. Il nécessitera cependant une configuration préalable via un portail Humane.center.

Aux 699 dollars initiaux, s’ajouteront un abonnement mensuel à 24$ par mois permettant d’accéder aux services Humane. Il s’agit notamment d’un numéro de téléphone, d’un accès au réseau cellulaire T-Mobile, d’un stockage cloud pour les images et vidéos (accessible via Humane.center) et enfin de requêtes illimitées vers l’assistant IA. Lequel ? C’est précisément la grande inconnue à laquelle l’entreprise répondra sûrement sous peu.

Source : Le bord

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button