Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

C’est pour cette raison que James Cameron a refusé de confier à Arnold Schwarzenegger le rôle principal dans ce film de science-fiction et il est devenu une superstar.

[ad_1]

Actualités culturelles C’est pour cette raison que James Cameron a refusé de confier à Arnold Schwarzenegger le rôle principal dans ce film de science-fiction et il est devenu une superstar.

Partager :


Lorsqu’il a débuté sa carrière à Hollywood, Arnold Schwarzenegger était prêt à tout pour décrocher un rôle majeur, a fortiori un rôle principal. Repéré pour l’un des nouveaux projets du prometteur James Cameron, l’acteur autrichien a finalement été mis sur la touche… En réalité, le cinéaste canadien avait d’autres ambitions pour lui et cela a tout changé pour l’interprète de Conan le Barbare.

James Cameron ne voulait pas de Schwarzenegger pour le rôle principal dans ce film, et il a bien fait de le refuser

Depuis ses débuts, James Cameron a prouvé qu’il n’était pas nécessaire de faire un milliard de films pour avoir une carrière étincelante. En réalité, le cinéaste a plutôt réalisé des films valant des milliards tout comme il a produit des succès cinématographiques, désormais installés au Panthéon du box-office mondial. Ce qui ressort, c’est que James Cameron ressent des choses pour ses films et qu’il mûrit chacune de ses décisions.. Déjà au moment du tournage de Terminateurle cinéaste canadien avait le nez creux au moment d’élaborer son casting, même si ce n’était pas forcément évident. Dans ce cas-ci, le rôle de Kyle Reese a mis du temps à être choisi.

À cette époque, les sociétés de production avaient en tête un profil bien précis pour choisir l’acteur qui incarnerait le personnage : elles voulaient quelqu’un dont la popularité ne cessait de croître aux États-Unis mais qui soit également capable de briller à l’étranger. La prospection n’est pas chose aisée mais, de fil en aiguille, les noms de plusieurs candidats sont retenus. Dans le lot, on retrouve celui de… Arnold Schwarzenegger. Sauf que de son côté, James Cameron est loin d’accepter de recruter l’acteur autrichien, même s’il accepte de le rencontrer. C’est à ce moment-là qu’une idée lui vient !


Un accent qui aurait pu lui coûter cher mais qui convenait parfaitement au personnage de Terminator

Ce que James Cameron a en tête, c’est de faire dérailler le casting d’Arnold Schwarzenegger pour ce rôle.. Et puis, il y a aussi cet accent est-européen à couper au couteau qui le gêne pour le rôle de Kyle Reese… Nous sommes très précis pour ce rôle puisque, lors de leur rencontre, tous deux ont un échange intéressant sur le chemin du grand Le mauvais de ce film doit être interprété. De fil en aiguille, il en a profité pour faire un croquis du visage de Schwarzenegger, et c’est ainsi qu’est né en lui le projet de réaliser le visage de Terminator. Après cette rencontre entre l’acteur et le réalisateur, ce dernier s’empresse de retourner voir le président de Hemdale Film Corporation pour l’informer de ce souhait de le recruter pour un tout autre rôle.

C'est pour cette raison que James Cameron a refusé de confier à Arnold Schwarzenegger le rôle principal dans ce film de science-fiction et il est devenu une superstar.C'est pour cette raison que James Cameron a refusé de confier à Arnold Schwarzenegger le rôle principal dans ce film de science-fiction et il est devenu une superstar.

Pour une fois, James Cameron n’avait pas tort en déclarant que Schwarzenegger ferait un sacré Terminator. Enfin, le réalisateur a fait de la faiblesse de l’acteur – à savoir son accent – une force puisque c’est son fameux phrasé qui lui donne toute cette présence à l’écran. Étonnamment, son accent convenait bien au personnage, le faisant paraître robotique, mécanique et  » comme si elle n’était pas au courant « . Quoi qu’il en soit, le personnage de Terminator n’était pas censé être bavard et le scénario le confirme puisque Arnold Schwarzenegger ne prononce que 17 lignes et 100 mots durant les 107 minutes du long-métrage.


[ad_2]

Gn Ca ent

Back to top button