Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

C’est la fin pour Réseau Contact

[ad_1]

Un pionnier du web québécois rend l’âme après 27 ans d’existence. Le site de rencontres Réseau Contact sera hors ligne à la fin du mois.

«Nous ressentons une grande fierté de voir les innombrables mariages, enfants et belles histoires d’amour résultant de ce service», affirme Julie Pilon, directrice du site depuis de nombreuses années.

Réseau Contact existe depuis 1996. Le plus ancien du genre au Québec, le service est apparu bien avant d’autres comme Mon Classeur ou Rencontre Sportive.

C’est peut-être pour cela que l’âge moyen de ceux qui recherchent l’amour et plus sur ce site est le plus élevé de l’industrie au Québec : entre 50 et 55 ans.

Elle appartient à mdf commerce – anciennement Mediagrif. Spécialisée dans le commerce électronique, l’entreprise a versé 65 millions de dollars à Quebecor en 2013 pour l’achat de Réseau Contact et Jobboom.

le bénéfice d’exploitation de mdf s’est élevé à 4 millions de dollars au cours du dernier trimestre. Il a atteint 3,4 millions de dollars pour l’ensemble de l’année dernière.

mdf cite la loi 25, qui interdit aux entreprises de collecter certaines données sur leurs utilisateurs, comme motif de fermeture.

« Des investissements auraient été nécessaires, entre autres pour s’ajuster afin de se conformer aux nouvelles lois », précise-t-on.

Mais pourquoi alors ?

Réseau Contact était toujours rentable – mdf le dit – et comptait plus de 115 000 membres, dont beaucoup payaient pour le service. Les clients seront également remboursés, assure l’entreprise.

Au sein de la filière, on s’interroge donc sur les véritables raisons de la fermeture.

Mélanie Trudel a lancé GoSeeYou en 2018.

MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTRÉAL JdeM

«La plateforme semblait abandonnée», m’ont dit plusieurs de mes utilisateurs. Je ne sais pas si Réseau Contact s’est assuré de maintenir le site à jour », explique Mélanie Trudel.

Cela explique peut-être tout le travail qu’il a fallu faire, ajoute-t-elle.

Cet entrepreneur de 42 ans a lancé GoSeeYou en 2018. C’est ce qui se rapproche le plus de Tinder au Québec, puisque le service est disponible uniquement via application mobile et propose notamment la géolocalisation.

Mais méfiez-vous. Mme Trudel investit beaucoup de temps et d’argent pour sécuriser les échanges sur son application. Les comptes sont scrutés, par exemple, et vous ne pouvez pas « fantômer » les gens ou arrêter brusquement de leur parler.

« Nous avons créé un bouton qui envoie automatiquement un message si vous souhaitez arrêter la discussion. Parce qu’être fantôme nuit toujours à votre estime de soi », explique-t-elle.

C’est un peu Noël pour Mme Trudel, qui compte récupérer une partie des clients abandonnés par mdf.

Comme GoSeeYou s’était déjà conformé aux lois européennes sur la protection des données, une grande partie du travail est déjà effectuée et l’entreprise ne fermera pas ses portes de si tôt.

Anne-Marie Lefebvre ne va pas non plus pleurer la mort de Réseau Contact. Le propriétaire de Rencontre Sportive est la nouvelle doyenne des sites de rencontres au Québec. Son site existe depuis 2002.

« La Rencontre Sportive serait heureuse d’accueillir les athlètes du Réseau Contact », dit-elle en riant.

Alors que le marché est saturé d’applications et de sites de rencontres, elle se sent comme une Gauloise encore vivante.

« Il n’est pas question d’abandonner. Cela me motive encore plus à continuer, ce qui est en train d’arriver », assure-t-elle.



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button