Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

« C’est comme si nous arrêtions tous de vivre avec sa mort » : 5 ans requis pour un automobiliste qui a tué une jeune fille de 15 ans lors d’une course de rue

[ad_1]

Un Montréalais qui a tué une jeune fille de 15 ans alors qu’il courait follement sur l’autoroute 40 sous l’influence de l’alcool en 2021 devrait écoper de cinq ans de prison, selon la Couronne.

• Lire aussi : Course de rue sur l’autoroute 40 : un automobiliste coupable du meurtre d’une adolescente de 15 ans

« C’est ce comportement d’une irresponsabilité flagrante à l’égard de la vie d’autrui qui doit être dénoncé », a déclaré le procureur de la Couronne M.e Sylvie Dulude lors des représentations sur la détermination de la peine de Francis Lawrence vendredi matin au palais de justice de Montréal

En janvier dernier, l’homme de 29 ans a plaidé coupable à une accusation réduite d’avoir causé la mort de Veronica Gashi, 15 ans.

Facebook

« Elle a perdu la vie, mais c’est comme si nous avions tous arrêté de vivre avec sa mort », a déclaré l’une de ses sœurs dans une lettre lue au tribunal.

Le 20 mars 2021, Francis Lawrence s’est d’abord rendu au Carrefour Laval, mais l’arrivée des policiers a provoqué le départ des membres de son groupe. Ils se sont donc donné rendez-vous dans un autre centre commercial, cette fois à Pointe-Claire, où Lawrence consommait de l’alcool et du cannabis.

Les participants au rassemblement ont de nouveau été surpris par les agents. Un groupe d’automobilistes, dont Lawrence, s’est alors engagé sur l’autoroute 40, courant entre les automobilistes.

Vers 18h30, des témoins ont vu le groupe rouler à des vitesses comprises entre 160 km/h et 200 km/h, selon l’exposé conjoint des faits.

« Conduire un moyen de transport est un privilège (…) L’imprudence dont ont fait preuve les accusés doit être vigoureusement dénoncée », a déclaré M.e Dulude.

Collisions multiples

Une première collision se produit alors. Voyant cela, un chauffeur qui se trouvait à l’un des rassemblements s’est arrêté pour proposer son aide. Il est ensuite sorti de son véhicule tandis que l’adolescente qui l’accompagnait est restée assise sur le siège passager.

C’est là qu’a eu lieu une seconde collision, impliquant cette fois Lawrence, et au cours de laquelle l’un des véhicules a été projeté vers l’avant, heurtant de plein fouet celui où attendait l’adolescent. Ce dernier n’avait aucune chance.

Deux passagères du véhicule de Lawrence ont également été blessées dans la collision.

« J’ai peur à chaque fois que je monte dans une voiture et je me méfie de chaque personne au volant. Le bruit d’un moteur qui accélère me stresse, même si je suis dehors », a témoigné l’un d’eux.

Des analyses de sang ont révélé que Lawrence avait un taux d’alcoolémie proche du double de la limite légale.


"C'est comme si nous arrêtions tous de vivre avec sa mort" : 5 ans requis pour un automobiliste qui a tué une jeune fille de 15 ans lors d'une course de rue

Photo du dossier du tribunal

« Il dit qu’il n’a plus aucun souvenir du crime. (…) Il affirme n’avoir jamais participé à ce type d’événement, ni participé à des courses automobiles, ni conduit avec les facultés affaiblies », peut-on lire dans le rapport présentenciel.

Une déclaration qui laisse le juge Jean-Jacques Gagné « perplexe ».

Francis Lawrence n’a pas témoigné lors des représentations relatives à la détermination de la peine. Il lira cependant une lettre d’excuses avant que le juge ne prononce sa sentence ultérieurement.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button