Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Cerenys à la pointe du traitement des maladies neurodégénératives

[ad_1]

Saint-Palaisien, passé par le collège et lycée de La Triloterie, à Royan, Sébastien Lasnier, 52 ans, est « d’ici », de cette région de Royan où il est revenu vivre après des errances que son cursus ne pouvait que lui imposer. . Après avoir acquis le tronc commun lors de ses études de médecine à Poitiers, il prend la direction de la pharmacologie. Sa spécialité : les neurosciences. Dans ce vaste domaine qui explore le système nerveux depuis sa structure jusqu’à son fonctionnement, il se consacre plus spécifiquement…

Saint-Palaisien, passé par le collège et lycée de La Triloterie, à Royan, Sébastien Lasnier, 52 ans, est « d’ici », de cette région de Royan où il est revenu vivre après des errances que son cursus ne pouvait que lui imposer. . Après avoir acquis le tronc commun lors de ses études de médecine à Poitiers, il prend la direction de la pharmacologie. Sa spécialité : les neurosciences. Dans ce vaste domaine qui explore le système nerveux depuis sa structure jusqu’à son fonctionnement, il se consacre plus spécifiquement aux maladies dites neurodégénératives, et notamment à la maladie d’Alzheimer.

« Nos premiers résultats, notamment après pré-tests en France, sont très bons »

Le nom de la dernière entreprise qu’il a créée, à Breillet, Cerenys, est apparu au printemps 2023 lors d’une délibération par laquelle la communauté d’agglomération Royan Atlantique (Cara) lui a accordé 12 000 euros d’aide économique. Les élus n’étaient pas très curieux du fond du travail de Cerenys. Un objet presque unique, car derrière le titre général de la jeune entreprise, une « activité de recherche, développement, production et commercialisation (…) dans le domaine des maladies neurodégénératives », Sébastien Lasnier poursuit un objectif prioritaire : réaliser la découverte majeure qu’est En 2009, il atteint le stade concret d’un médicament capable de « ralentir, voire interrompre, la progression de la maladie d’Alzheimer ».

Neurorécepteurs

Sébastien Lasnier l’assure, l’espoir est réel. « Nos premiers résultats, notamment après des pré-tests sur des animaux mais aussi sur 43 patients en France, sont très bons. » Le chercheur n’aurait pas traversé les treize dernières années « sans tirer un salaire » de ce travail précis sur la molécule qu’il développe s’il n’avait pas eu confiance en son efficacité.

« Mon idée initiale était de pouvoir améliorer encore la molécule d’un médicament qui traite les symptômes de la maladie d’Alzheimer. L’élément déclencheur m’est venu lors d’une conférence donnée par un rhumatologue en 2009. Rien à voir avec mes recherches, mais à un moment donné il a évoqué les neurorécepteurs, justement ceux sur lesquels je travaillais moi-même ! » Alors conseiller scientifique, Sébastien Lasnier a informé la haute direction de la grande firme qui l’employait au moment de sa découverte. La glace ! « Depuis une quinzaine d’années, les grands laboratoires pharmaceutiques réduisent leurs budgets de recherche et développement, d’où l’émergence de micro-entreprises comme la mienne. »

A la recherche de 20 millions d’euros

Les grands laboratoires retrouvent leur rôle dans la chaîne à un stade avancé des travaux. Sébastien Lasnier et les trois associés impliqués avec lui dans Cerenys approchent de cette étape. Il reste cependant encore beaucoup de chemin à parcourir. La préoccupation actuelle de Cerenys : une levée de fonds de 20 millions d’euros pour réaliser de nouveaux tests précliniques et cliniques.

Les 12 000 euros de Cara semblent être une goutte d’eau dans l’océan, « mais, à ce jour, c’est la première et la seule autorité publique qui nous a suivi. Même si je dois évidemment beaucoup voyager, dans le cadre de ce projet, et que le financement se trouve plutôt à Paris, je suis d’ici, je suis revenu y vivre et j’aimerais que ce projet soit un peu associé à ce territoire. »

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button