Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Canadien : « Je ne suis pas à mon meilleur » – Mike Matheson

[ad_1]

BROSSARD, Qc – Mike Matheson a été aux premières loges lors de la déroute des Canadiens de Montréal en première période de leur match contre le Lightning de Tampa Bay, mardi soir au Centre Bell.

Le défenseur montréalais était sur la glace pour les quatre buts des visiteurs, qui ont rapidement chassé le gardien Jake Allen du filet du Tricolore après moins de 14 minutes de jeu. Le Canadien a finalement perdu 5-3.

Matheson a affiché des différentiels de moins-3 à ses deux derniers matchs et il admet traverser une séquence difficile. Le vétéran de 29 ans possède cependant l’expérience nécessaire pour rebondir rapidement.

« Au cours d’une saison, il y a toujours des moments où tout semble négatif, où on sort des vestiaires et tout le monde va parler des choses négatives. C’est facile de se concentrer là-dessus», a déclaré Matheson mercredi après-midi, avant que le Canadien ne parte pour Détroit en prévision d’un duel contre les Red Wings jeudi soir.

« Il est important de se rappeler que oui, ce n’était pas amusant d’être sur la glace pour marquer quatre buts hier (mardi), mais je ne suis pas la seule raison pour expliquer ces buts », a-t-il rappelé. En tant que joueurs de hockey, nous sommes toujours les premiers à détourner l’attention lorsque nous faisons quelque chose de bien. A l’inverse, il est important de réaliser que nous ne sommes pas les seuls responsables lorsque c’est négatif. »

Matheson a insisté sur le fait qu’il était en bonne santé. Il a également rappelé qu’il était toujours le même joueur, même si son niveau de confiance a pu fluctuer.

« Cela peut devenir frustrant quand on ne réussit pas autant en forçant les jeux qu’en gardant les choses simples », a déclaré Matheson. Il faut se rappeler qui on est et se dire que si tu ne joues pas bien, c’est parce que ce n’est pas toi.

« Je suis toujours le même joueur, mais je ne suis pas au meilleur de ma forme », a-t-il résumé.

Globalement, c’est l’ensemble du Canadien (5-5-2) qui connaît sa première séquence difficile de la saison avec quatre revers consécutifs (0-3-1).

L’entraîneur-chef Martin St-Louis a décidé d’assumer une partie du blâme. Il a souligné mercredi que les victoires du début de saison avaient peut-être caché certains problèmes et qu’il avait peut-être été un peu trop patient pour les résoudre.

Il estime donc que la série de défaites lui sera utile dans son enseignement.

«Cela fait partie d’une saison et je suis heureux que cela se produise en ce moment», a déclaré St-Louis. Nous continuerons à travailler pour passer de l’autre côté. Mais nous ne devons pas attaquer cela avec une énergie négative.

« Je dis tout le temps que les réponses sont partout. Nous les cherchons et nous les trouvons. Nous continuerons à enseigner et à faire avancer l’équipe. »

Le vétéran Brendan Gallagher a déclaré que le groupe avait peut-être perdu un peu de confiance au cours de la séquence de défaites.

« Il faut revenir aux choses qui ont fonctionné en début de saison », a-t-il insisté. Nous devons être à l’aise sur la glace et jouer en toute confiance. Nous allons commettre des erreurs sur la glace, mais nous devons être au bon endroit pour aider nos coéquipiers lorsqu’ils les commettent. Il faut aussi garder la tête haute quand on encaisse un but.

« Nous avons suffisamment d’expérience pour savoir que nous ferons face à l’adversité au cours de la saison. C’est là que nous en sommes. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur vous-même dans ces moments. Et j’espère que nous remettrons les choses sur les rails demain. »

De leur côté, les Red Wings (7-5-1) connaissent également un repli après un bon début de saison. Ils n’ont gagné que deux fois en sept sorties (2-4-1) depuis une séquence de cinq victoires consécutives.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button