Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Bourse : que se passe-t-il sur les marchés avant l’ouverture vendredi 10 novembre

[ad_1]

(Photo : Getty Images)

AVIS DU MARCHÉ. Les Bourses mondiales ont chuté vendredi, pénalisées par la hausse des taux obligataires, notamment après un discours du président de la Banque centrale américaine (Fed).

Indices boursiers à 7h30

Contrats à terme Dow Jones a gagné +87,00 points (+0,26%) à 34.031,00 points. Contrats à terme S&P500 affiche une hausse de +7,25 points (+0,17%) à 4.369,50 points. Contrats à terme Nasdaq augmente de +0,75 points (+0,00%) à 15.256,75 points.

A Londres, le FTSE100 affiche une baisse de -97,57 points (-1,31%) à 7.358,10 points. A Paris, le CAC40 recule de -71,51 points (-1,01%) à 7.042,15 points. À Francfort, le DAX il recule de -103,23 points (-0,67%) à 15.249,31 points.

En Asie, le Nikkeï de Tokyo a lâché -78,35 points (-0,24%) à 32.568,11 points. De son côté, le Hang Seng Hong Kong a clôturé en baisse de -308,03 points (-1,76%) à 17.203,26 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain a augmenté de +0,85 $US (+1,12%) à 76,59 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord a gagné +0,93 $US (+1,16%) à 80,94 $US.

Le contexte

« Cette semaine a été marquée par une relative tranquillité du côté des données macroéconomiques (…) le calme a été brusquement rompu par l’intervention de Jerome Powell, laissant penser que la Fed pourrait envisager une nouvelle hausse des taux directeurs », résument les analystes de Natixis.

« Nous n’hésiterons pas » à relever encore les taux directeurs « si nécessaire » face à une inflation élevée, a-t-il prévenu.

Les taux d’intérêt ont fortement augmenté en Europe, dans le sillage de ceux des Etats-Unis jeudi: le taux d’intérêt du 10 ans allemand est passé de 2,64% jeudi à près de 2,71%, son équivalent français de 3,23% à 3,30. %.

Principal indicateur en Europe, le Royaume-Uni a enregistré une croissance nulle au troisième trimestre après une hausse de 0,2% du PIB au trimestre précédent. La livre sterling s’est légèrement rétractée (-0,11% à 1,22 $ US) après cette publication, ce qui ne présage pas de futures hausses de taux d’intérêt de la part de la Banque centrale.

Après l’ouverture de Wall Street, la confiance du consommateur américain est attendue.

Une gueule de bois pour Diageo

Le géant britannique des boissons Diageo a plongé de 13,80% à Londres après avoir averti que ses perspectives étaient pires que celles initialement annoncées pour l’Amérique latine et les Caraïbes.

À Paris, Pernord Ricard (-4,93%) et Rémy Cointreau (-5,12%) ont également été pénalisés.

Fer Allianz

Le premier assureur européen Allianz a pris 1,82% après avoir fait état vendredi d’un bénéfice net part du groupe de 2,0 milliards d’euros au troisième trimestre, en baisse de 29,5% en raison de son plus fort poids depuis dix ans aux catastrophes naturelles. Elle a toutefois confirmé ses prévisions de bénéfice d’exploitation.

En revanche, à Paris, le réassureur Score a chuté de 5,68% après des résultats inférieurs aux attentes.

Richemont ralentit

Le géant suisse du luxe Richemontpropriétaire de la maison de joaillerie Cartier, a chuté de 7,51%, après avoir publié une croissance ralentie au premier semestre, confirmant la tendance pour l’ensemble du secteur du luxe.

L’ensemble du secteur était en déclin en Europe, de Groupe Swatch (-5,84%) à LVMH (-4,02%) via Burberry (-3,95%) et Moncler (-3,90%).

Leonardo fait le plein de commandes

Le géant italien de l’aéronautique et de la défense Léonard a vu son bénéfice net baisser sur les neuf premiers mois de l’année, mais a enregistré une forte hausse de ses commandes dans un contexte de fortes tensions géopolitiques dans le monde. Son action gagne 4,11% et devance BAE Systems (+2,02%) à Londres et Thales (+1,57%) à Paris.

Le pétrole monte

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté vendredi, poursuivant le rebond amorcé la veille, portés par les propos de l’Arabie Saoudite, dont le marché anticipe une nouvelle prolongation des réductions de production. Les prix restent en forte baisse, de plus de 5%, sur la semaine.

LE baril de Brent valait 80,91 $ US (+1,12%) et celui de WTI américain 76,58 $ US (+1,10 %).

euro a pris 0,06% à 1,0675 $ US.

LE bitcoin a augmenté de 1,03% à 36 920 $ US.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button