Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Bourse : que se passe-t-il sur les marchés avant l’ouverture jeudi 9 novembre

[ad_1]

(Photo : La Presse Canadienne)

AVIS DU MARCHÉ. Les Bourses mondiales sont orientées à la hausse jeudi, en amont d’un discours du président de la Banque centrale américaine Jerome Powell et après la publication de plusieurs résultats d’entreprises.

Indices boursiers à 7h30

La Bourse de valeur Paris a gagné 0,80%, Francfort 0,45%, Milan 0,62% et Londres 0,45%.

A New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones les actions industrielles ont augmenté de 0,1% et l’indice plus large S&P500 était stable.

En Asie, le Nikkei 225 a bondi de 1,5% à Tokyo. La bourse de Shanghai ajouté moins d’un point et le Hang Seng a glissé de 0,3% à Hong Kong. Sidney a pris 0,3% et Séoul 0,2%.

Sur le New York Commodity Exchange, le prix du huile a pris 76 cents américains à 76,09 dollars américains le baril.

Le contexte

En Europe, le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau a jugé que les taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), maintenus inchangés lors de la dernière réunion de politique monétaire, n’augmenteraient plus « sauf choc » et « sauf choc ». surprises ».

« Nous gagnons la bataille contre l’inflation » et « sauf surprise, sauf choc, la hausse de nos taux directeurs est terminée », a-t-il déclaré dans un discours, ajoutant toutefois qu’il était « trop ​​tôt pour parler de baisse ».

En Asie, la Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse de 0,33% en fin de séance après la publication en octobre de l’indice des prix à la consommation, en baisse de 0,2% sur un an.

«La grave crise immobilière que traverse la Chine et la détérioration de la confiance des ménages et des investisseurs indiquent que Pékin doit soit mettre en œuvre des mesures de relance à grande échelle, soit mener des réformes structurelles claires afin de réintégrer les investisseurs. Chine », a déclaré Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote Bank.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse (+1,49%), rassurée par la baisse des rendements obligataires américains notamment.

A Wall Street, les contrats à terme des trois principaux indices ont oscillé entre -0,06% et +0,10%, laissant présager une ouverture plutôt stable.

Sur le marché obligataire, les rendements des bons du Trésor à 10 ans s’établissaient à 4,53%, contre 4,49% à la clôture mercredi, alors qu’ils avaient grimpé à 5% il y a deux semaines, un plus haut depuis 16 ans. années. L’obligation allemande de même maturité était à 2,65% contre 2,61% la veille.

Les investisseurs attendent également jeudi soir le président de la banque centrale américaine, Jerome Powell, qui participera à une séance de questions/réponses au Fonds monétaire international à 14 heures.

Flutter se dévisse à Londres

Le géant des paris sportifs Battement (FLTR) a chuté de 8,32% à Londres après l’annonce de résultats trimestriels qui « ont déçu les investisseurs, avec des perspectives de bénéfices réduites suite à une forte hausse des paris sur les résultats sportifs qui ont favorisé le parieur », explique à l’AFP Richard Hunter, analyste chez Interactive Investor.

Les télécommunications en hausse

Télécom Italie (TIT, +1,19%) annonce avoir réduit sa perte nette au troisième trimestre à 311 millions d’euros et enregistré une hausse de son chiffre d’affaires.

Le premier groupe européen de télécommunications Deutsche Telekom (DTE, +0,42%) a annoncé réviser à la hausse ses prévisions de résultats pour 2023, après un troisième trimestre supérieur aux attentes.

ArcelorMittal, colosse aux pieds d’argile

Le numéro deux mondial de l’acier, le Français ArcelorMittal (MT, +0,12% à Paris), a annoncé un recul de 6,4% de son bénéfice net au troisième trimestre et de 12,4% de son chiffre d’affaires par rapport au même trimestre 2022, mais a réalisé un résultat opérationnel EBITDA meilleur que ce qu’attendaient les analystes, souligne Bloomberg.

AstraZeneca : le bénéfice net bondit

Le géant pharmaceutique britannique AstraZeneca (AZN, +3,24% à Londres) a vu son bénéfice presque doubler sur un an au troisième trimestre.

Du côté du pétrole et des devises

Les prix de huile étaient de nouveau en hausse, après avoir atteint la veille leurs plus bas niveaux depuis juillet.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a pris 0,55% à 79,98 dollars américains ($US).

Son équivalent américain, le baril de Intermédiaire de l’ouest du Texas (WTI) pour livraison en décembre, a augmenté de 0,49% à 75,70 $ US.

Sur le marché des changes, le dollar grimpé face aueuroqui a perdu 0,18% à 1,0690 $ US, et est resté quasi stable face à la livre sterling, qui a grignoté 0,03% à 1,2259 $ US.

LE bitcoin a grimpé de 3,75% à 36 927 $ US, le plus haut depuis mai 2022.



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button