Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Billie Jean King Cup : une année parfaite pour Leylah Fernandez

[ad_1]

Appelez-la « Miss Canada » ou « Madame Coupe Billie Jean King ». Pièce maîtresse de la victoire canadienne Dans la prestigieuse compétition par équipes, dimanche à Séville, la Québécoise Leylah Fernandez est invaincue cette année à ce tournoi.

A 21 ans, Leylah a remporté huit matchs en autant de matches cette année, que ce soit en simple ou en double.

La capitaine Heidi El Tabakh soulève le trophée de la Coupe Billie Jean King, aux côtés de Leylah Fernandez.

PhotoAFP

Et le 35e La joueuse mondiale a été particulièrement spectaculaire lors de la phase finale, disputée tout au long de la semaine dernière, et au cours de laquelle elle a signé cinq triomphes, dont un aux dépens de la Tchèque Marketa Vondrousova, septième de la WTA.


Billie Jean King Cup : une année parfaite pour Leylah Fernandez

Après sa victoire, Leylah Fernandez a couru dans les bras d’Heidi El Tabakh.

PhotoAFP

«Je suis fatiguée», a répondu Leylah en souriant, lorsqu’un journaliste lui a demandé, en conférence de presse, comment elle se sentait après le premier titre du Canada à la Coupe Billie Jean King, qui célébrait son 60e anniversaire.e anniversaire cette année.

« Mais non, non, je plaisante ! elle a continué. En vérité, je suis extrêmement heureux, extatique. (…) Nous pouvons enfin dire que nous sommes champions, et nous le méritons pleinement.»

Voyez la balle de match et les célébrations du Canada ici :

Une année difficile

Ce sacre est aussi un baume dans une année difficile pour le tennis canadien.

Jusqu’à la victoire de Leylah à Hong Kong le mois dernier, les principaux représentants de l’unifolié s’étaient affrontés au sein des deux plus grands circuits de tennis au monde, la WTA et l’ATP.

Félix Auger-Aliassime a également pansé certaines des blessures laissées par cette saison difficile, il y a quinze jours, en étant sacré à Bâle.

Puis, contre toute attente, les Canadiennes, qui n’avaient jamais dépassé les demi-finales de ce tournoi autrefois appelé Fed Cup (c’était… il y a 35 ans), sont devenues championnes du monde, n’échappant qu’à une seule rencontre en finale. phase.


Billie Jean King Cup : une année parfaite pour Leylah Fernandez

Leylah Fernández

PhotoAFP

« Après l’US Open (où elle a perdu au premier tour), j’ai commencé à me sentir de plus en plus en confiance sur le terrain », a déclaré Leylah. (…) J’espère que (ce titre) me donnera encore plus de confiance pour la saison 2024.

Pour la première fois dans l’histoire, la bourse attribuée aux vainqueurs de la Coupe Billie Jean King est égale à celle qui sera attribuée aux vainqueurs de la Coupe Davis dans deux semaines. Les Canadiens ont mis la main sur un total de 2,4 millions de dollars dimanche.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button