Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Biens d’exception | L’essor du luxe dans la région

[ad_1]

Les propriétés exceptionnelles attirent l’attention des Montréalais. Dans les Laurentides, une vente résidentielle record vient d’être signée. Qu’est-ce qui attire cette clientèle en quête d’adresses haut de gamme ?




Vendue pour 7,9 millions de dollars à la fin octobre, une propriété de l’Estérel détient à ce jour le score de ventes résidentielles le plus élevé dans les Laurentides. Le prix demandé pour cette luxueuse maison située sur North Lake et offrant quelque 10 500 pieds carrés de surface habitable – sans compter 3 000 pieds carrés de garages et trois ascenseurs – était de 8,5 millions.

« La maison était initialement hors marché, car notre client voulait juste vendre s’il y avait une opportunité, sans être pressé, car il était tombé amoureux d’un autre terrain », explique Marie-Claude Bergeron, courtier immobilier. . d’Engel & Völkers qui représentait le vendeur avec son collègue Samuel Larocque.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO KARINE LÉVESQUE, FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

Samuel Larocque et Marie-Claude Bergeron, courtiers immobiliers chez Engel & Völkers

Ils ont donc contacté des courtiers de luxe du secteur. « Dans cet environnement régional restreint, il peut y avoir un acheteur potentiel tous les cinq ans, et cette clientèle achète une maison comme une œuvre d’art ; elle recherche un produit unique, très haut de gamme, signé par un architecte ou un designer », poursuit M.moi Bergeron.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

Située dans l’Estérel, cette propriété offre plus de 10 500 pieds carrés de superficie habitable et 3 000 pieds carrés d’espace uniquement pour les garages.

Les acheteurs de cette propriété en étaient vraiment amoureux. «Avant de planifier les visites, j’ai pris le temps de bien connaître mes clients pour trouver la propriété qui correspondrait parfaitement à leur style de vie», explique Joshua Jagermann, courtier immobilier de The Agency, qui a représenté les acheteurs dans cette transaction.

Acheter un style de vie

  • La grande terrasse couverte offrant une vue sur le Lac du Nord a sans aucun doute séduit les nouveaux acheteurs.

    PHOTO FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    La grande terrasse couverte offrant une vue sur le Lac du Nord a sans aucun doute séduit les nouveaux acheteurs.

  • Ensoleillement et luminosité : des facteurs souvent essentiels.

    PHOTO FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Ensoleillement et luminosité : des facteurs souvent essentiels.

  • Vue du grand espace ouvert de la propriété Estérel, où trône un piano à queue.

    PHOTO FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Vue du grand espace ouvert de la propriété Estérel, où trône un piano à queue.

  • Un cinéma maison attire les acheteurs.

    PHOTO FOURNIE PAR ENGEL & VÖLKERS

    Un cinéma maison attire les acheteurs.

1/4

Joshua Jagermann note que la plupart de ses clients achètent avant tout un style de vie. « Le luxe est quelque chose de très personnel qui dépend des goûts de chacun et de son style de vie. » Aussi prestigieux soit-il, l’intérieur d’une maison n’est plus le seul attrait majeur recherché par les riches, même si la plupart du temps, ils privilégient les propriétés clé en main pour ne pas avoir à faire de travaux.

Certains préféreront une grande maison perchée sur la montagne avec une vue imprenable, mais un terrain plus petit ; d’autres, une résidence moins spacieuse, mais skis aux pieds.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

Le courtier immobilier Joshua Jagermann a représenté l’acheteur dans cette vente record dans les Laurentides.

Des actifs spécifiques peuvent devenir des incitations à l’achat, comme un bureau bénéficiant d’un superbe panorama ou encore un court de tennis léger (pickleball) – qui vole actuellement la vedette sur les courts de tennis. En revanche, l’ensoleillement reste toujours un facteur essentiel. «Une très belle maison sombre peut être plus difficile à vendre qu’une maison moins luxueuse mais lumineuse», note M. Jagermann.

Des négociations impliquant des millions

  • Les Cantons-de-l'Est, une région prisée.  Cette maison située à Potton est à vendre au coût de 18,5 millions.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Les Cantons-de-l’Est, une région prisée. Cette maison située à Potton est à vendre au coût de 18,5 millions.

  • Vue sur le lac Memphrémagog et terrasse avec piscine intégrée.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Vue sur le lac Memphrémagog et terrasse avec piscine intégrée.

  • Un coup d'œil à l'intérieur de cette luxueuse maison Potton.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Un coup d’œil à l’intérieur de cette luxueuse maison Potton.

  • Un coup d'œil à l'intérieur de cette luxueuse maison Potton.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Un coup d’œil à l’intérieur de cette luxueuse maison Potton.

  • Un coup d'œil à l'intérieur de cette luxueuse maison Potton.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Un coup d’œil à l’intérieur de cette luxueuse maison Potton.

  • La cave

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    La cave

1/6

Pour M. Jagermann, la connaissance de la région et des besoins spécifiques du client est fondamentale pour offrir un service impeccable. « Ce type de négociation peut s’apparenter à l’acquisition d’une entreprise, elle peut donc être longue et plus complexe que pour des maisons moins chères. »

Vous avez probablement vu des publicités de propriétés de luxe dans des régions de près de 20 millions d’habitants au Québec. Extrêmement rares, ils se négocient toujours avec une décote de plusieurs millions. Par exemple, une résidence à Magog mise en vente pour plus de 18 millions avant la pandémie s’est vendue il y a quelques mois pour moins de 12 millions. «Les gens qui peuvent se permettre d’acheter une propriété dans la fourchette des 20 millions préféreront construire pour avoir une maison qui répond en tous points à leur rêve», atteste Joshua Jagermann.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Courtier immobilier Daniel Leblanc

Outre les Laurentides, les Cantons-de-l’Est représentent le plus grand marché résidentiel de luxe de la région. Daniel Leblanc, courtier immobilier de Royal LePage Au Sommet, a pu constater des changements notables entre l’avant et l’après la pandémie, comme dans l’ensemble du secteur immobilier.

« En 2017-2018, il y avait 87 propriétés à vendre au bord du lac Memphrémagog et nous avions de la difficulté à en vendre 5 par année. Pendant la pandémie, nous en avons manqué ! Aujourd’hui encore, nous avons 18 maisons luxueuses à vendre, mais 14 dont les prix varient de 4 à 9 millions de dollars ont encore été achetées au cours de la dernière année », explique celui qui compte parmi ses annonces une résidence luxueuse à Potton située au pied de Owl’s Head Mountain, avec une vue imprenable sur le lac populaire.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO MICHAEL GREEN PHOTOGRAPHIE, FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE

Cette propriété est située au pied de la montagne Owl’s Head, au bord du lac Memphrémagog.

Parmi les atouts de cette maison clé en main, entièrement repensée et transformée en 2020 : terrasse avec piscine intégrée, garage à bateau, loft à l’étage pour accueillir les invités, deux plages privées et un quai permanent.

En Estrie, comme dans les Laurentides, les acheteurs sont majoritairement des Montréalais qui ont vendu leur propriété à très bon prix et qui ont décidé de prendre leur retraite ou de travailler à bonne distance de la ville. « La plupart des gens achèteront en fonction de l’endroit où se trouvent leurs amis, puis ceux qui aiment le soleil levant iront d’un côté du lac et ceux qui préfèrent le voir couché de l’autre », note Daniel The White.

Dérouler le tapis rouge… pour le client

  • Cette propriété située à Sainte-Agathe-des-Monts a été récemment mise sur le marché pour 4 450 000$.

    PHOTO STUDIO ARCHIMED/MATTHIEU DELARUE, FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

    Cette propriété située à Sainte-Agathe-des-Monts a été récemment mise sur le marché pour 4 450 000$.

  • Piscine creusée avec vue sur le Lac des Sables

    PHOTO STUDIO ARCHIMED/MATTHIEU DELARUE, FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

    Piscine creusée avec vue sur le Lac des Sables

  • De grandes fenêtres laissent filtrer la lumière.

    PHOTO STUDIO ARCHIMED/MATTHIEU DELARUE, FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

    De grandes fenêtres laissent filtrer la lumière.

  • Une cuisine conçue pour recevoir.

    PHOTO STUDIO ARCHIMED/MATTHIEU DELARUE, FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

    Une cuisine conçue pour recevoir.

  • Le salon et sa cheminée

    PHOTO STUDIO ARCHIMED/MATTHIEU DELARUE, FOURNIE PAR JOSHUA JAGERMANN

    Le salon et sa cheminée

1/5

Fondateur de la célèbre agence immobilière de luxe The Agency à Los Angeles, Mauricio Umansky a suggéré à son ami John Faratro l’idée d’ouvrir une agence au Québec, après l’Ontario et la Colombie-Britannique. C’est ainsi qu’est née L’Agence Montréal.

« Il y avait une place pour nous sur le marché du luxe et notre approche est complètement différente des autres. Nous misons davantage sur le marketing lifestyle», assure M. Faratro, qui vient de mettre en marché une propriété à Sainte-Agathe-des-Monts au prix de 4,45 millions de dollars. Située sur la presqu’île Nantal du Lac des Sables, l’imposante résidence compte neuf chambres à coucher, un garage triple et une grande piscine creusée.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

John Faratro, directeur associé L’Agence Montréal.

Le luxe pour nous, c’est le client. Le tapis rouge lui est déroulé ; c’est lui la star, pas le courtier.

John Faratro, fondateur L’Agence Montréal

Comprendre la clientèle et l’accompagner tout au long du processus de vente représente l’essence même de l’entreprise, selon M. Faratro. Pour lui, quel que soit le montant d’une transaction, le principe du lock box est inacceptable. « Il est essentiel d’être présent lors des visites, car les courtiers collaborateurs ne connaissent pas la propriété qui nous est confiée à vendre. »

Il constate que le marché immobilier en général fluctue moins au Québec que dans le reste du pays. « Ça monte moins, mais ça descend moins aussi ! » Et il ne s’agit pas seulement de Montréal, des Laurentides ou de l’Estrie : l’Agence travaillera au développement plus loin, dans la région de Charlevoix. À suivre…

En un coup d’œil : les propriétés de luxe sur le marché régional

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO DU SITE WEB CENTRIS

Perchée au-dessus d’une falaise, cette maison de Lac-Tremblant-Nord, l’un des secteurs de villégiature les plus recherchés de la région, a été décrite comme « la plus chère au Québec » lors de sa mise en vente en 2022, à 39 millions de dollars. Il s’affiche désormais à 29 millions.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO PRISE DU SITE CENTRIS

Construite entre 2017 et 2021 par le Groupe Venise, la somptueuse résidence de pas moins de 50 pièces offre une architecture classique alliant des matériaux nobles comme la pierre et le bois.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO PRISE DU SITE CENTRIS

Située du côté ouest du lac Memphrémagog, à Austin, cette propriété est au cœur d’un immense domaine de 8 acres. Son prix : 10,75 millions.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO PRISE DU SITE CENTRIS

C’est l’architecte Peter Roper qui a conçu cette majestueuse maison d’Austin dotée de vastes pièces avec poutres apparentes et plafonds de plus de 20 pieds de hauteur.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO PRISE DU SITE CENTRIS

De style résolument contemporain, cette propriété de Sainte-Marthe-sur-le-Lac au prix de 14,9 millions possède un immense terrain privé et un garage indépendant pouvant être configuré en résidence secondaire.

Biens d'exception | L'essor du luxe dans la région

PHOTO PRISE DU SITE CENTRIS

La propriété offre une vue spectaculaire sur le Lac des Deux Montagnes et possède un quai privé en béton.



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button