Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Bien-être. Les chats ont-ils un effet positif sur votre santé mentale ?

[ad_1]

Avoir un chat domestique apporte beaucoup de bonheur. Mais l’animal aurait aussi un effet apaisant plus spécifique, par son ronronnement et les vibrations douces et régulières qu’il produit. Ces vibrations agissent comme un agent calmant naturel.

Un remède contre l’anxiété et la dépression ?

En effet, lorsqu’il ronronne, le chat émet des sons à basse fréquence, entre 20 et 50 hertz, qui sont perçus par les corpuscules de Pacini, des récepteurs sensibles aux vibrations situés sous notre peau.

Ceux-ci transmettraient un message de plaisir au cerveau, l’incitant à libérer de l’endorphine, de la sérotonine et de la dopamine, les hormones du bien-être. Ce qui pourrait apaiser même les personnes souffrant d’anxiété ou de dépression. C’est en tout cas l’idée du Dr Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse, et « découvreur » de cette méthode douce.

Aucune véritable preuve scientifique à ce jour

Pour les autorités québécoises, cette affirmation « ne trouve (aucun) appui dans la littérature scientifique ». Il n’existe « aucune étude examinant l’effet du ronronnement des chats sur la santé mentale de leurs compagnons humains ».

Cela ne veut pas dire que l’exposition au ronronnement félin n’a pas d’effet sur le bien-être humain. D’autant que la littérature scientifique a largement documenté le lien entre le simple fait de posséder un animal domestique, comme un chat ou un chien, et la réduction significative du risque cardiovasculaire.

À tel point que l’American Heart Association a publié un avis confirmant cette association en 2013. Elle rappelle notamment qu’avoir un compagnon à quatre pattes augmente le niveau d’activité physique, diminue la tension artérielle et réduit le stress, autant de facteurs favorisant une bonne santé cardiaque.

En conclusion, même si les preuves scientifiques validant le ronronnement comme thérapie à part entière n’a pas pu être apporté, ne vous privez pas de vous laisser bercer par les vibrations de votre chat. Si cela vous fait du bien, bien sûr.

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button