Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Banque de l’Ouest. Palestinien tué par des colons israéliens

[ad_1]

Un Palestinien a été tué vendredi lors d’affrontements nocturnes à Huwwara, une ville du nord de la Cisjordanie occupée qui est le théâtre de violences récurrentes depuis le début de l’année, selon le ministère palestinien de la Santé.

« Labib Mohammad Lahib Damidi, âgé de 19 ans, a été tué par des balles de colons en plein cœur dans la ville de Huwwara », écrit le ministère sans plus de précisions sur les circonstances de sa mort. L’armée israélienne suggère plutôt que le jeune homme a été tué par des tirs de soldats.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur  » J’accepte « des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Représailles des colons

Située au sud de la grande ville palestinienne de Naplouse, Huwwara a été le théâtre depuis le début de l’année de plusieurs attaques meurtrières à l’arme à feu menées par des Palestiniens contre des voitures transportant des Israéliens et de violents raids de représailles de colons juifs des environs contre la population locale.

Jeudi en fin d’après-midi, un Palestinien a été abattu dans la zone par des soldats israéliens ; il venait d’ouvrir le feu selon l’armée. Vendredi après minuit, « des dizaines de civils israéliens se sont rassemblés » et « au cours de ce rassemblement, des civils israéliens et des habitants palestiniens de la ville ont jeté des pierres », écrit l’armée, qui dit avoir utilisé des « moyens anti-émeutes » pour « arrêter les affrontements ». , indique un communiqué militaire.

Conflit meurtrier

Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré avoir soigné sur place 58 personnes qui avaient inhalé des gaz lacrymogènes. En février, des dizaines de colons israéliens ont incendié de nombreux bâtiments de la ville après qu’une attaque à l’arme à feu palestinienne ait fait deux morts Israéliens dans la ville.

Au moins 247 Palestiniens, 32 Israéliens, un Ukrainien et un Italien ont été tués depuis le début de l’année dans des violences liées au conflit israélo-palestinien, selon un décompte de l’AFP établi à partir de sources officielles israéliennes et palestiniennes. Ces statistiques incluent, du côté palestinien, des combattants et des civils dont des mineurs, et du côté israélien, la majorité des civils dont des mineurs, et trois membres de la minorité arabe.

[ad_2]
Fr1

Back to top button