Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Bagarre à Concordia | L’UdeM suspend un de ses professeurs

[ad_1]





(Montréal) Le conflit au Moyen-Orient continue d’alimenter les tensions au Canada. Une enquête interne a été ouverte à l’Université de Montréal (UdeM) concernant le conférencier filmé en train de lancer des insultes lors de la bagarre entre partisans pro-israéliens et pro-palestiniens mercredi à l’Université Concordia. À Ottawa, un hôpital a été la cible d’un incident antisémite. Et les manifestations de soutien à la Palestine se poursuivent dans le pays.



Yanise Arab, chargée de cours à l’Université de Montréal, a été suspendue avec salaire pour la durée de l’enquête le concernant, a confirmé vendredi la porte-parole de l’Université, Geneviève O’Meara.

L’enseignant a été filmé mercredi sur le campus de l’Université Concordia lors d’une bagarre entre étudiants pro-palestiniens et pro-israéliens, au lendemain du conflit au Moyen-Orient.

Bagarre à Concordia | L'UdeM suspend un de ses professeurs

PHOTO DE LINKEDIN

Le professeur suspendu, Yanise Arab

Dans une brève vidéo qui circule en ligne depuis mercredi, on peut voir un homme vêtu d’un pull à capuche jaune, identifié plus tard comme étant M. Arab, criant : « Retournez en Pologne ! » » et une autre insulte. Trois personnes ont été blessées et une femme a été arrêtée lors de la bagarre.

« La semaine prochaine, M. Arab sera rencontré par la direction de l’Université (et d’autres autorités), pour la suite de l’enquête », a indiqué M.moi O’Meara. « Depuis hier également, avec le contexte de ces derniers jours et de manière préventive, les mesures de sécurité ont été renforcées sur le campus », ajoute-t-elle. Il est important que notre communauté se sente en sécurité sur le campus. »

Expert du Moyen-Orient

La biographie de M. Arab a été supprimée du site Web de l’Université de Montréal à sa demande, selon M.moi O’Meara. Une version précédente présentait M. Arab comme doctorant et maître de conférences au département d’histoire.

Il donne un cours sur la domination et la résistance dans le monde arabe. Il a été présenté comme un expert du Moyen-Orient, auteur de trois publications sur la Palestine.

Jeudi, « voyant tout ce qui se passait sur les réseaux sociaux, ce qui circulait sur le web », l’UdeM a préféré annuler le cours de M. Arab prévu en milieu de journée. Les étudiants ont été prévenus dans la matinée, explique M.moi O’Meara. Ils devraient recevoir plus de conseils la semaine prochaine sur la marche à suivre.

Par ailleurs, une manifestation en faveur de la Palestine a eu lieu jeudi à l’UdeM. « Tout s’est bien passé dans le respect, le calme et l’ordre », assure M.moi O’Meara.

Les politiciens ont appelé au calme jeudi après une série d’incidents haineux survenus à Montréal – notamment des fusillades dans deux écoles juives – en plus de la bagarre à l’Université Concordia.

Incident antisémite à Ottawa

Le Campus Général de l’Hôpital d’Ottawa a également été le théâtre d’un incident haineux dans la nuit de jeudi à vendredi. De l’essence et des messages antisémites ont été trouvés dans l’une des zones cliniques.

Condamnant « cet acte déplorable », l’établissement de santé a déclaré que « la haine, la discrimination, l’antisémitisme et l’islamophobie » n’y avaient « absolument pas leur place », a écrit une porte-parole, Michaela Schreiter.

Les rendez-vous ont dû être reportés pendant que les zones touchées étaient nettoyées. L’affaire a été portée à l’attention de la police d’Ottawa, qui a ouvert une enquête, a indiqué le porte-parole.

Manifestations en soutien à la Palestine

De nouvelles manifestations et événements en soutien aux Palestiniens ont également eu lieu vendredi à Montréal.

Des militants ont notamment bloqué l’entrée de l’armurier L3Harris, situé sur le chemin de la Côte-de-Liesse, à Saint-Laurent. Les succursales de l’entreprise à Hamilton, Toronto et Ottawa, Ontario, ont été bloquées simultanément.

«(Cette entreprise) est la plus grande entreprise militaire au monde. Elle fabrique régulièrement des armes qui sont utilisées par Israël dans des crimes de guerre contre des civils palestiniens », a dénoncé le groupe Labour 4 Palestine sur Facebook.

Avec La Presse Canadienne

Des élèves auraient été retrouvés dans une école juive ciblée par des tirs

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) s’efforce de corroborer une information selon laquelle des pensionnaires dormaient à l’intérieur d’un des établissements d’enseignement juif visés par des coups de feu cette semaine à Montréal. Sans pouvoir confirmer l’information vendredi soir, le SPVM a indiqué que «le bâtiment qui accueille éventuellement des jeunes pendant la nuit (dans cette école) est situé dans une position géographique et physique complètement en retrait de la façade de l’établissement scolaire». L’enquête est toujours en cours dans ce dossier, assure Julien Lévesque, responsable des relations avec les médias du SPVM. Il rappelle que toute personne victime ou témoin d’un crime ou d’un incident haineux peut le signaler au 911, à la ligne Info-Crime au 514 393-1133 ou sur le site Internet du SPVM.

Lila Dussault, La presse



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button