Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Avertissement de pluie et de vent émis dans les Maritimes avant Philippe

[ad_1]

Les bulletins météorologiques spéciaux ont été transformés en avertissements pour certaines parties des Maritimes avant l’arrivée de la tempête post-tropicale Philippe.

AVERTISSEMENTS

Des avertissements de pluie ont été émis pour une grande partie de l’ouest du Nouveau-Brunswick, où de 40 à 60 mm ou plus de pluie sont attendus. La majeure partie de la pluie devrait tomber samedi soir et dimanche matin.

Un bulletin météorologique spécial reste en vigueur pour l’est du Nouveau-Brunswick, car les rafales de vent maximales atteindront 80 km/h sur les zones exposées.

En Nouvelle-Écosse, un avertissement de pluie est en vigueur pour les comtés de Digby, Yarmouth, Shelburne, Queens et Lunenburg.

La pluie commençant samedi soir et se terminant dimanche matin pourrait totaliser 40 à 60 mm, avec des quantités localement plus élevées possibles.

Les comtés côtiers de l’Atlantique, dont Halifax et Guysborough, sont soumis à un avertissement de vent.

Avertissement de pluie et de vent émis dans les Maritimes avant PhilippeCertaines des rafales de vent les plus fortes sont attendues sur et à proximité de la côte atlantique de la Nouvelle-Écosse. (CTV/Kalin Mitchell)

Les vents d’est atteindront des rafales maximales proches de 90 km/h de samedi soir à dimanche matin. Le nord du comté d’Inverness, au Cap-Breton, est également soumis à un avertissement de vent, car dimanche, les rafales du sud-est pourraient atteindre 120 km/h en raison de la topographie des hautes terres.

Avertissement de pluie et de vent émis dans les Maritimes avant PhilippeCertaines des rafales de vent les plus fortes sont attendues sur et à proximité de la côte atlantique de la Nouvelle-Écosse. (CTV/Kalin Mitchell)

Un bulletin météorologique spécial reste en vigueur pour le reste de la Nouvelle-Écosse. Le communiqué met en garde contre des rafales de vent potentielles pouvant atteindre 80 km/h. L’agence a noté que « des vents similaires dans le passé ont causé des dommages aux arbres et des pannes de services publics éparses ».

Des bulletins météorologiques spéciaux se poursuivent pour l’Île-du-Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine. Les rafales de vent pourraient y atteindre 80 km/h dimanche matin et après-midi.

Avertissement de pluie et de vent émis dans les Maritimes avant PhilippeLa plupart des régions qui ne font pas l’objet d’un avertissement dans les Maritimes font l’objet d’un bulletin météorologique spécial.

STATUT DE PHILIPPE

Philippe a été déclaré tempête post-tropicale vendredi après-midi par le National Hurricane Centre. Cela s’est produit lorsque Philippe a modifié sa structure et développé des caractéristiques non tropicales telles que des fronts météorologiques.

La tempête affectera la région des Maritimes comme quelque chose de plus semblable à un nord-est plutôt qu’à une tempête tropicale ou à un ouragan.

Avertissement de pluie et de vent émis dans les Maritimes avant PhilippeLa dernière trajectoire de la tempête post-tropicale Philippe publiée par le Centre canadien de prévision des ouragans.

En raison de la transition, le National Hurricane Center a cessé de publier des mises à jour de suivi pour Philippe. Le Centre canadien de prévision des ouragans a toutefois décidé de continuer à suivre le centre de la tempête. Dans leur dernière mise à jour, la trace du centre passe juste au-dessus du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse avant de traverser l’ouest du Nouveau-Brunswick et la vallée du fleuve Saint-Laurent.

Philippe se combinera avec un front météorologique distinct au fur et à mesure qu’il se déplacera sur cette voie. Le système combiné sera très vaste, apportant de la pluie et du vent non seulement au Canada atlantique mais également dans certaines parties du nord-est des États-Unis ainsi qu’au Québec.

Même si l’intensité et les impacts des conditions météorologiques devraient être inférieurs à ceux de la tempête post-tropicale Lee, il reste un risque de pannes de courant éparses en raison des vents plus forts.

L’action des vagues est également inférieure à celle provoquée par Lee. Le Centre canadien de prévision des ouragans note un risque de débordement de vagues et d’inondations côtières mineures vers 4 h 30 dimanche sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse.

[ad_2]

En LOcal

Back to top button