Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Aurore Bergé annonce la création de 6 000 places de répit supplémentaires

[ad_1]

Le gouvernement créera « 6 000 places de répit supplémentaires » pour les personnes âgées et handicapées afin de permettre à leurs soignants de respirer, a annoncé la ministre des Solidarités Aurore Bergé dans un entretien accordé jeudi 5 octobre au soir àOuest de la France.

Ce plan a « un objectif majeur : permettre de prendre soin de ceux qui prennent soin des autres »explique-t-elle en dévoilant les grandes lignes du nouveau « Stratégie d’action pour les soignants 2023-27 »qui doit être officiellement présenté vendredi, à l’occasion de la Journée des soignants.

« Nous allons créer 6 000 places de répit supplémentaires, en garderie, pour un week-end ou une semaine. Cela nous permettra d’atteindre 40 000 places de répit d’ici 2027 pour les personnes âgées et handicapées quel que soit leur âge. »elle dit.

« Nous allons tenir la promesse faite aux soignants lors de la campagne présidentielle : avoir, au minimum, quinze jours de répit par an pour souffler »ajoute le ministre.

Charte d’engagement de l’entreprise

Huit à onze millions de personnes soutiennent un proche en situation de handicap, en perte d’autonomie ou atteint d’une maladie chronique ou invalidante, selon le ministère des Solidarités. « Un chiffre a vraiment retenu mon attention : actuellement, la moitié des soignants décèdent avant la personne qu’ils aident… (…) Ce chiffre démontre la dégradation potentielle de la santé des soignants. Il était donc plus qu’urgent d’agir »selon Aurore Bergé.

« Dans tous les départements, nous souhaitons créer un service public départemental de l’autonomie, une sorte de guichet unique physique facilitant la vie et les démarches des soignants »elle explique encore.

Le ministre présentera également vendredi une charte d’engagement signée par de grandes entreprises françaises (SNCF, La Poste, L’Oréal, BNP…) s’engageant à mieux accompagner leurs salariés bienveillants. « Les entreprises doivent avoir une vraie culture de bienveillance envers les soignants, en les soutenant financièrement, en renforçant le congé soignant auquel ils ont droit »conclut-elle.

[ad_2]
Fr1

Back to top button