Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

au moins 21 morts, que s’est-il passé ?

[ad_1]

Un terrible accident de bus s’est produit mardi soir à Venise (Italie), sur la terre ferme. Le véhicule, qui transportait principalement des touristes, est tombé d’un pont d’une hauteur de dix mètres. Le dernier bilan fait état d’au moins 21 décès.

Comment s’est passé l’accident?

L’accident a eu lieu mardi peu après 19h30 entre Mestre et Marghera, deux localités de terre ferme faisant partie de la commune de Venise et surplombant sa célèbre lagune. Le bus appartenait à la société de transports publics de Venise (ACTV).

Il « a pris feu » après être tombé d’un pont enjambant une voie ferrée entre Mestre et Marghera, ont indiqué les pompiers de Venise. Selon le quotidien Le Corriere della Seral’autobus régulier a quitté sa voie sur le pont, a percuté le rail de sécurité et est tombé d’une hauteur d’une dizaine de mètres à proximité de la voie ferrée en contrebas.

Quel est le résultat ?

« Le bilan provisoire fait état d’au moins 21 victimes et de plus de 20 personnes hospitalisées, dont beaucoup sont dans un état très grave », a annoncé mardi soir Luca Zaia, le gouverneur de la région Vénétie, dont Venise est la capitale, déplorant « une tragédie ». des proportions énormes ». La situation pourrait empirer car les sauveteurs attendaient que les batteries du véhicule hybride – électrique/méthane – refroidissent pour pouvoir le déplacer et s’assurer qu’aucune autre victime ne se trouve dans les décombres.

Selon Le Corriere della SeraPeimaf, le plan d’urgence en cas d’afflux massif de blessés, a été déclenché, impliquant plusieurs hôpitaux de Vénétie, dont ceux de Mestre, Padoue et Trévise.

Qui sont les victimes ?

Le bus circulait entre le centre historique de Venise et un camping situé sur la terre ferme, ce qui explique que « les victimes et les blessés sont de plusieurs nationalités, pas seulement italiennes », selon le gouverneur de Vénétie.

Parmi les victimes figurent des « touristes ukrainiens », a indiqué un porte-parole de la mairie, mais aussi des Allemands et des Français, selon l’agence Ansa. Trois Ukrainiens, un Croate, un Allemand et un Français figurent parmi les blessés. « L’accident a également impliqué des mineurs », a déclaré Luca Zaia.

L’identification du défunt était toujours en cours dans la nuit de mardi à mercredi et les pompiers intervenaient sur la carcasse du bus calciné, renversée sur le toit.

Comment expliquer le drame ?

Interrogé sur les causes de l’accident, le vice-Premier ministre Matteo Salvini, également ministre des Transports, a évoqué sur la chaîne Rete4 « l’hypothèse d’un malaise du conducteur ». Sur l’asphalte, « il n’y a aucun signe indiquant une tentative de freinage », a indiqué Le Corriere della Sera.

Le ministre de l’Intérieur, Matteo Piantedosi, a déclaré que « le facteur aggravant était le méthane (du véhicule), donc l’incendie s’est propagé rapidement ». « Le bilan est tragique et dramatique mais je crains qu’il ne s’alourdit », a-t-il déclaré au journal télévisé de la chaîne publique Rai1.

[ad_2]
Fr1

Back to top button